Confinement : 45% des salariés sont en télétravail

Confinement : 45% des salariés sont en télétravail
Publié le 13/11/2020

Ce jeudi 12 novembre, le Premier ministre Jean Castex a confirmé le maintien des règles sanitaires en vigueur, lors d’une conférence de presse au sujet de l’évolution de la crise du Covid-19. Si 45% des salariés du secteur privé ont télétravaillé à temps complet ces deux dernières semaines, une majorité continue de se rendre sur son lieu de travail.
La ministre du Travail Élisabeth Borne encourage tous ceux qui le peuvent à télétravailler cinq jours sur cinq : « Il y a encore des marges de progrès à faire pour davantage télétravailler », déclare-t-elle.

En bref

  • Le télétravail doit être employé au maximum (cinq jour sur cinq quand c’est possible) ;
  • L’attestation employeur est toujours d’actualité pour les actifs qui ne peuvent pas travailler à distance (secteur du BTP, salariés à domicile, etc) ;
  • Les droits à l’assurance chômage seront prolongés pour les demandeurs d’emploi qui arrivaient en fin de droits en novembre.

Crise sanitaire : le télétravail 5 jours sur 5 est préconisé

D’après une enquête menée par le Ministère du Travail auprès de 2 000 Français, 45% des salariés du secteur privé ont affirmé avoir télétravaillé à temps plein depuis le début du confinement, dont un quart seulement cinq jours sur cinq. Au total, il y a eu une diminution de 22% des déplacements domicile-travail ces deux dernières semaines.

Si ce deuxième confinement national est moins respecté que le premier en mars dernier, le temps passé à télétravailler a néanmoins augmenté par rapport à la semaine dernière. Les salariés font désormais du travail à distance en moyenne 3.7 jours sur cinq, contre 2.7 la semaine précédente.

Pour la ministre du Travail Élisabeth Borne, cet effort doit être prolongé : « Chaque heure télétravaillée compte ». Elle ajoute également pour appuyer la nécessité de poursuivre les efforts des salariés et des entreprises : « Ceux dont les tâches peuvent être totalement réalisées à distance doivent télétravailler cinq jours sur cinq. »

Lire aussi >> Télétravail : l’entreprise peut rembourser certains frais !
>> Covid-19 : que faire quand on est cas contact au travail ?

Plus d’un tiers des travailleurs ne peuvent pas télétravailler

Si certains métiers peuvent être totalement effectués à distance, ce n’est pas le cas pour plus d’un tiers des actifs français, rappelle la ministre du Travail Élisabeth Borne. Lorsqu’il n’est pas possible de faire du télétravail (comme dans les secteurs du BTP ou pour le travail à domicile), il convient donc de se rendre sur son lieu professionnel muni d’une attestation employeur et de respecter le protocole sanitaire mis en place.

La ministre évoque également le sentiment d’isolement qui s’empare des travailleurs français contraints de rester chez eux. Ces derniers déclarent vouloir se rendre à leur bureau au moins un jour par semaine. A cela, Élisabeth Borne répond qu’il faut « tenir bon pour pouvoir sortir de la crise ».

Prolongation des droits à l’assurance chômage

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé que des mesures d’allègement pourraient être prises pour les commerces « non essentiels » victimes de fermeture. A l’approche des vacances de Noël, cela permettrait aux Français de faire leurs premiers achats et ainsi relancer l’économie. Cela ne concerne cependant pas les lieux qui regroupent beaucoup de personnes (bars, restaurants, salles de sport).

De même, les droits à l’assurance chômage sont prolongés pour les demandeurs d’emploi qui arriveraient en fin de droits en novembre. Cela sera effectif tout le temps du confinement. Un délai supplémentaire est également accordé pour pouvoir s’inscrire à Pôle Emploi.

Quelles aides pour les commerçants et les entreprises impactés par la crise du Covid-19 ?

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé que les commerces et les entreprises fermés administrativement ou ayant perdu 50% de leur chiffre d’affaire en novembre peuvent bénéficier d'une aide allant jusqu’à 10 000 euros issus du fonds de solidarité. Pour cela, il suffit de se déclarer sur le site impots.gouv.fr dès :

  • Le 20 novembre pour l’aide versée au titre du mois d’octobre ;
  • Début décembre pour l’aide versée au titre du mois de novembre.


Source : ministère de l'Economie

Les premières mesures d’allègement du confinement pourraient être effectives dès le 1er décembre pour les certains commerces si la courbe des malades du Covid-19 continue de ralentir (-16%).
Si les évènements évoluent de façon positive, d’autres mesures interviendront dans 30 jours pour que les Français puissent profiter des vacances de Noël avec des règles moins strictes, selon le Premier ministre Jean Castex.

Du lundi 7 au vendredi 11 décembre, inscrivez-vous gratuitement à la Semaine de la Reconversion pour pouvoir échanger avec les acteurs de la reconversion et avancer dans votre projet professionnel.

Par Maelys Léon

La rédaction vous conseille
>>
Télétravail : que faites-vous derrière votre écran ?
>> Recrutement : ces secteurs qui manquent de candidats
>> 10 startups françaises qui résistent à la crise du Covid-19

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS