Emploi : 320 millions d’euros pour soutenir l’inclusion

Emploi : 320 millions d’euros pour soutenir l’inclusion
Publié le 04/03/2021

Le plan France Relance soutient l’inclusion en entreprise qui favorise l’insertion professionnelle des personnes les plus éloignées de l’emploi (handicap, seniors, etc.). 300 millions d’euros ont ainsi été mobilisés en août 2020 pour soutenir l’activité de 5 000 entreprises sociales inclusives. En décembre dernier, 20 millions d’euros se sont ajoutés avec pour objectif la création de 40 000 nouveaux emplois entre 2021 et 2022, tout en consolidant les emplois inclusifs déjà existants.

Qu’est-ce qu’une entreprise sociale inclusive ?

L’entreprise sociale inclusive favorise l’insertion sociale et professionnelle des actifs les plus éloignés de l’emploi. Elle emploie et intègre des équipes hétéroclites en mobilisant le potentiel de chaque salarié afin de développer son activité. L’inclusion en entreprise concerne notamment les personnes en situation de handicap, ou les chômeurs « seniors ».

Les SIAE (structures d’insertion par activité économique) permettent aux demandeurs d’emploi qui rencontrent des difficultés à l’embauche (en raison de leur âge, de leur précarité ou de leur état de santé) de bénéficier d’un accompagnement renforcé pour favoriser leur insertion professionnelle.

Les EA (entreprises adaptées) sont des entreprises ordinaires qui emploient au moins 55% de travailleurs handicapés.

Lire aussi >> Idée de reconversion : 5 métiers qui recrutent en 2021
>> Reconversion professionnelle à 50 ans

Plan France Relance : favoriser l’inclusion en 2 étapes

Le plan France Relance lancé par le ministère du Travail de l’Emploi et de l’Insertion en 2020 a pour objectif de soutenir l’emploi face à la crise et de porter des projets visant à améliorer l’inclusion en entreprise par l’activité, le recrutement et la formation.

En décembre 2020, le gouvernement a ainsi engagé 320 millions d’euros pour soutenir l’activité de 5 000 entreprises sociales inclusives (SIAE et EA) ainsi que l’emploi de 180 000 salariés en insertion et/ou en situation de handicap.

Le plan France Relance se découpe en 2 étapes afin de mieux développer les entreprises inclusives :

  1. Une aide de 134 millions d’euros déployée en août dernier et qui a permis à 95% des entreprises sociales inclusives de poursuivre leur activité.
  2. 164 millions euros pour soutenir 3 528 projets de création d’emploi dans les entreprises sociales inclusives.

40 000 nouveaux emplois créés entre 2021 et 2022

Le plan France Relance cherche à développer les secteurs d’activité tout en facilitant l’accès à l’emploi des personnes qui en sont le plus éloignées. Parmi les 3 528 projets de création d’emploi, certains répondent à des enjeux environnementaux (recyclage, économie circulaire, reconditionnement), alimentaires (alimentation locale, biologique, responsable) ou industriels (relocalisation d’activité, industrie du textile, du bois, etc.).

Au total, 40 000 nouveaux emplois devraient être créés entre 2021 et 2022, dont 68% d’entre eux verront le jour cette année : « L’inclusion est une solution gagnante pour tous, faisons-la vivre ensemble. », déclare Brigitte Klinkert, ministre déléguée à l’Insertion.

2 Exemples de projet pour développer l’inclusion en entreprise

Dans les Hauts de France, une entreprise inclusive a pour projet la création de postes dans le recyclage de matériel médical, notamment pour les handicaps évolutifs. 140 nouveaux emplois sont prévus.
En Nouvelle-Aquitaine, un projet de sourcing et d’exploitation d’une flotte de voitures de location sociale et/ou de véhicules partagés devrait créer 5 postes par départements, soit un total de 500 nouveaux emplois dans la région.

Par Maelys Léon

La rédaction vous conseille

>> La formation continue intéresse de plus en plus les seniors
>> Reconversion : se former gratuitement avec les Transco
>>Covid-19 : 40% de recrutement en moins en 2020

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS