Déconfinement, télétravail : ce qui change ce 9 juin 2021

Déconfinement, télétravail : ce qui change ce 9 juin 2021
Publié le 08/06/2021

Dès ce mercredi 9 juin, la France entre dans une nouvelle étape du plan de déconfinement progressif. Un certain nombre de restrictions vont être allégées afin de permettre aux salariés de travailler en entreprise. Pour autant, cet allègement n’est pas synonyme de retour à la normale. Télétravail assoupli, ouverture quasi totale des restaurants, couvre-feu repoussé à 23 heures… Découvrez tout ce qui change à compter de ce mercredi 9 juin 2021.

Déconfinement : les conditions de télétravail assouplies pour les salariés

Dès ce mercredi 9 juin, le télétravail à 100 % n’est plus obligatoire. Les salariés pourront retourner au bureau. Attention, ce retour au travail doit être progressif. Les employeurs n’ont pas le droit de demander à leurs salariés de revenir travailler sur site à temps plein.

Le gouvernement laisse aux entreprises, en accord avec les partenaires sociaux, le soin d’organiser ce retour partiel des salariés sur leur lieu de travail. Un minimum de trois jours de télétravail par semaine est demandé aux professionnels qui le peuvent.

Lire aussi >>Covid-19 : comment les entreprises se sont-elles adaptées ?
>>Quel avenir pour le monde du travail post-Covid ?

Couvre-feu, ouverture des restaurants… Qu’est-ce qui change à partir du 9 juin ?

De nombreuses restrictions mises en place pendant l’épidémie de Covid-19 vont être allégées dès ce mercredi 9 juin. À commencer par le couvre-feu qui passe de 21 heures à 23 heures. Pour les noctambules, il faudra attendre le 30 juin pour l’arrêt total du couvre-feu.

Du côté des restaurants, les terrasses pourront rouvrir à 100 % dès ce mercredi. Les restaurateurs pourront également accueillir leurs clients en intérieur avec une jauge de 50 %. La limite des six personnes par table reste en vigueur, que ce soit en intérieur ou en extérieur.

Les rassemblements de plus de 10 personnes seront toujours interdits (sauf visites guidées) dans cette avant-dernière étape du plan de déconfinement progressif.

La mise en place d’un pass sanitaire pour accéder à certains lieux publics

À compter du 9 juin, le pass sanitaire sera disponible sur l’application TousAntiCovid. Il indiquera le résultat du test PCR effectué ou le certificat de vaccination. Ce pass sanitaire autorisera l’accès à des évènements qui rassemblent un grand nombre de personnes (festival, stade, salon).

Le pass sera également nécessaire pour voyager, mais pas obligatoire pour se rendre dans un restaurant, au cinéma ou au théâtre.

Le cahier de rappel pour limiter la propagation du Covid-19

À partir du 9 juin, certains établissements publics (restaurants, salles de sport, etc.) devront inviter leurs clients à renseigner leurs coordonnées via un dispositif de rappel numérique ou papier afin qu’ils puissent être avertis en cas d’exposition au Covid-19.
Ce dispositif reprend ce qui avait été fait en septembre 2020, quand les clients laissaient leurs coordonnées afin d’être contactés dans le cas où une personne infectée aurait fréquenté le même établissement.

Désormais, les clients pourront renseigner leurs coordonnées sur un cahier de rappel « papier » ou numérique, via l’application TousAntiCovid. Si une personne est déclarée positive au coronavirus dans l’application, deux notifications sont possibles :

  • l’alerte orange : si au moins une personne positive était dans le même établissement pendant la même plage horaire. Dans ce cas, il faudra se tester et surveiller ses symptômes.
  • l’alerte rouge : si un cluster s’est formé à la suite d’une infection. La consigne est de s’isoler et de réaliser un test au plus vite.

Par Maelys Léon

La rédaction vous conseille

>> Restauration-hôtellerie : quelles aides du Gouvernement ?
>> Emploi et crise : comment l’État accompagne-t-il les actifs ?
>> Quelles modalités pour la suite du déconfinement progressif ?

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS