Qualité de vie au travail : les conséquences du Covid-19

Qualité de vie au travail : les conséquences du Covid-19
Publié le 15/06/2021

La crise sanitaire du Covid-19 n’a pas seulement bousculé le monde du travail. Le moral des travailleurs a aussi été mis à l’épreuve. Et si pour certains le télétravail a été une expérience positive, pour d’autres, la surcharge de travail ou l’absence totale d’activité a été une source d’angoisse. La Dares se penche sur les conséquences psycho-sociales de la crise sanitaire, surtout au niveau des conditions de travail. Quels ont été les impacts de la Covid-19 sur la qualité de vie au travail des salariés français ? Découvrez les chiffres.

Covid-19 : 50 % des travailleurs ont bien vécu le changement de leurs conditions de travail

Pour 1 travailleur sur 2, la crise sanitaire n’a eu que peu d’impact sur leurs conditions de travail. Les profils concernés sont surtout des hommes âgés de 45 ans en moyenne et qui travaillent dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie et de la construction.

Pour ces travailleurs, la mise en place d’une nouvelle organisation du travail a été réussie. Il faut noter que ces secteurs ont conservé une présence sur site plus importante que les entreprises dont les salariés ont dû passer au travail à distance. Les gestes barrières ont également moins représenté une gêne pour travailler.

Pour 50 % des travailleurs français, principalement issus de métiers manuels ou en extérieur, la qualité de vie au travail est restée similaire par rapport à l’avant Covid-19. Les mesures barrières n’ont été que peu contraignantes, ce qui a rendu l’adaptation plus facile.

Lire aussi >>Covid-19 : comment les entreprises se sont-elles adaptées ?
>>Reconversion : devenir vigneron

Conséquence de la crise sanitaire : les femmes sont plus impactées que les hommes

1 travailleur sur 10 estime que ses conditions de travail se sont fortement dégradées avec la crise sanitaire. Parmi les sondés, ce sont principalement les femmes qui sont touchées. Ces dernières sont majoritairement en télétravail et ont un statut de cadre. Les secteurs les plus touchés par cette diminution forte de la qualité de vie au travail sont les banques et les assurances ainsi que l’enseignement.

Les conditions de travail se sont dégradées notamment à cause d’une surcharge de travail, avec un temps de travail plus long, souvent causé par la mise en place d’horaires atypiques.

L’isolement relatif causé par le travail à distance a également conduit à une perte du sentiment d’utilité sociale. De plus, les difficultés à maîtriser les outils numériques du télétravail (manque de formation au préalable) ont contribué à rendre les conditions de travail plus difficiles.

Métiers culturels et de la restauration : de meilleures conditions de travail, mais des risques psycho-sociaux importants

Les métiers de la restauration, de l’hôtellerie et de la culture ont été les premiers impactés par la crise du coronavirus. À première vue, les conditions de travail se sont améliorées lors de la mise en place des règles sanitaires. Les salariés ont connu une baisse importante de leur charge de travail ainsi qu’une baisse de l’engagement émotionnel (moins de stress). Les travailleurs ont noté un vrai maintien de la coopération et un soutien social fort.

Mais ces travailleurs dont les métiers étaient très impactés ont aussi, et surtout, connu l’angoisse de perdre leur emploi. Tous ont connu une hausse des horaires de travail atypiques et irréguliers. Ces travailleurs occupent également des emplois qui connaissent une certaine insécurité socio-économique, ce qui est source d’angoisse et de craintes.

3 conséquences de la crise sanitaire sur le moral des travailleurs

De manière générale, tous secteurs d’activité confondus, la crise sanitaire a conduit à une intensification du travail pour les travailleurs, à une hausse de l’insécurité de l’emploi, mais aussi à l’accroissement d’un sentiment d’utilité.

Par Maelys Léon

La rédaction vous conseille

>> Restauration-hôtellerie : quelles aides du Gouvernement ?
>> Quel avenir pour le monde du travail post-Covid ?
>> 5 villes mondiales avec le meilleur équilibre vie pro/vie perso

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS