La Prime Macron versée à partir de ce mois !

La Prime Macron versée à partir de ce mois !
Publié le 17/06/2021

La prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (PEPA), connue sous le nom de la prime Macron, proposée depuis 2019, sera versée à certains salariés dès le mois de juin 2021. Le montant de cette prime défiscalisée et exonérée de cotisations sociales est de 1 000 euros.

Les travailleurs de la « deuxième ligne » prioritaires

Les travailleurs du secteur privé, reconnus comme étant en deuxième ligne lors de la crise du Covid-19, sont prioritaires pour cette prime. Lors de la 3ème conférence du dialogue social en mars dernier, le premier ministre Jean Castex avait en effet annoncé que le Gouvernement désirait « leur montrer notre reconnaissance de leur présence au travail pour assurer la continuité économique ».

Les 17 familles de métiers considérés comme en « deuxième ligne » :

• Agriculteurs, éleveurs, sylviculteurs et bucherons
• Maraîchers, jardiniers et viticulteurs
• Conducteurs de véhicules, des caissiers et employés de libre-service
• Bouchers, charcutiers et boulangers
• Vendeurs en produits alimentaires
• Aides à domicile et aides ménagères
• Agents d’entretien, de gardiennage et des aides ménagères
• Ouvriers qualifiés et non qualifiés dans différents secteurs du BTP
• Ouvriers de la manutention et des industries-agroalimentaires

Lire aussi >> CPF : plus qu’un mois pour transférer vos heures de formation !
>> Un rebond pour l’emploi salarié au 1er trimestre 2021

Une prime pour améliorer le pouvoir d’achat des Français

Si votre salaire ne dépasse pas trois fois le Smic, vous êtes éligibles à la PEPA. Votre employeur n’est cependant pas obligé de vous la verser. Le montant peut aller jusqu’à 2 000 euros, si l’entreprise a signé un accord d’intéressement (dispositif facultatif qui permet d’associer financièrement les salariés d’une entreprise aux performances de cette dernière).

Cette prime, établie en 2019 suite à la crise des gilets jaunes, a pour but l’amélioration du pouvoir d’achat des Français. Le Président Emmanuel Macron avait déclaré à l’époque « l’état d’urgence économique et sociale », en demandant aux employeurs « qui le peuvent de verser une prime de fin d’année sans impôts ni charges ».

La rédaction vous conseille :

>> Qualité de vie au travail : les conséquences du Covid-19
>> Covid-19 : comment les entreprises se sont-elles adaptées ?
>> Quel avenir pour le monde du travail post-Covid ?

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS