Rentrée : quel est le nouveau protocole sanitaire en entreprise ?

Rentrée : quel est le nouveau protocole sanitaire en entreprise ?
Publié le 02/09/2021

Le retour au bureau s’accompagne d’un nouveau protocole sanitaire. La ministre du Travail Élisabeth Borne a annoncé un assouplissement des mesures sanitaires en entreprise. Depuis ce mardi 31 août, il ne sera plus obligatoire pour les salariés de prendre « un nombre de jours minimal » de télétravail.

Rentrée et télétravail : vers un allègement des mesures sanitaires en entreprise

En raison de la pandémie, le gouvernement avait annoncé l’obligation pour les salariés qui le pouvaient de prendre un certain nombre de jours minimal de télétravail. Pour la rentrée de septembre, cette mesure est allégée !

Travailler à distance n’est plus obligatoire, comme l’a annoncé la ministre du Travail Elisabeth Borne. Par conséquent, les employeurs peuvent demander à leurs salariés de revenir travailler en présentiel chaque jour de la semaine.

Néanmoins, le télétravail reste possible. Le salarié doit définir les conditions avec son employeur.

Lire aussi >>Quel avenir pour le monde du travail post-Covid ?
>>Pass sanitaire au travail : ce qu’il faut savoir

Quid du port du masque au bureau ?

Le port du masque au travail reste la norme au sein des entreprises dans les lieux collectifs clos. Néanmoins, le nouveau protocole sanitaire prévoit des exceptions. Les salariés qui travaillent seuls dans un bureau ne sont plus obligés de porter le masque chirurgical en permanence.

Les salariés qui travaillent dans des ateliers ne sont également plus obligés de le porter, mais seulement si les conditions d’aération sont fonctionnelles et conformes à la réglementation et que le nombre de personnes présentes est limité.

En extérieur, le port du masque n’est demandé que lorsqu’il y a des regroupements ou bien quand il est impossible de respecter les règles de distanciation sociale.
Pour consulter l’intégralité du protocole sanitaire en entreprise publié par le ministère du Travail cliquez ici.

Le passe sanitaire au travail : la nouveauté de la rentrée

Depuis le 30 août dernier, le pass sanitaire est désormais obligatoire pour certains professionnels. Ainsi, toutes les personnes qui travaillent dans un établissement où il est obligé de montrer son passe sanitaire doivent également pouvoir le présenter. Cela concerne les professionnels du secteur médical, mais aussi les salariés des restaurants, cinémas et autres lieux rassemblant du public.

Le pass sanitaire n’est cependant pas obligatoire pour les personnes qui travaillent dans un bureau non accessible au public ou qui travaillent en dehors des horaires d’ouverture au public.

La vaccination des salariés est vivement encouragée

Le nouveau protocole sanitaire encourage vivement la vaccination de tous les salariés. Certaines entreprises peuvent participer à des actions de dépistage. Les professionnels qui ne veulent pas se faire vacciner et qui sont soumis à l’obligation de présentation du pass sanitaire devront fournir le résultat d’un test virologique négatif datant de moins de 72 heures à leur employeur.

La possibilité par l’employeur de suspendre le contrat de travail de son salarié est possible. À compter du 30 septembre, le passe sanitaire sera obligatoire pour les salariés mineurs (ex. Les apprentis).

Ces mesures resteront en vigueur jusqu’au 15 novembre 2021.

Par Maelys Léon

La rédaction vous conseille

>> Pass sanitaire au travail : ce qu’il faut savoir
>> Top 10 des métiers les mieux payés au monde
>> Cadres : les métiers qui recrutent depuis le déconfinement

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS