Abordez sereinement votre reconversion en dépassant vos mythes et croyances !

Abordez sereinement votre reconversion en dépassant vos mythes et croyances !
Mis à jour le 06/10/2021 - Publié le 05/10/2021

Nouvelle Vie Pro vous donne rendez-vous pour son 15e Talk en ligne, gratuit, le mardi 19 octobre, avec Nadège Gomila, co-fondatrice de Bloomencia et coach professionnelle, pour vous aider à dépassser vos craintes et lever les freins qui vous empêchent encore de vous lancer, grâce à plusieurs exercices concrets et constructifs.

Talk #15 "Abordez sereinement votre reconversion professionnelle, dépassez vos mythes et vos croyances !"
Mardi 19 octobre - 13h - webinar gratuit

3 questions à Nadège Gomila, co-fondatrice de Bloomencia et coach professionnelle. Venez découvrir son histoire de reconversion très inspirante et la méthode Bloomencia qu'elle a créé sur-mesure pour accompagner toutes celles et ceux qui veulent "redessiner leur avenir professionnel, et faire des étincelles" . Venez analyser et ainsi dépasser vos peurs et croyances, et poser les premières pierres de votre reconversion.


Venez lui poser vos questions directement le mardi 19 octobre à 13h !

Inscription gratuite pour participer au webinar ou avoir accès au replay

Quels sont les 3 principaux freins à lever avant de pouvoir se lancer dans une reconversion?

  • Frein numéro 1 : La peur du manque financier : quitter un environnement connu (une voie plus ou moins tracée) et stable (en particulier financièrement) pour se lancer dans l’inconnu représente dans la majorité des cas le frein le plus récurrent. 
  • Frein numéro 2 : La peur de l’échec. Vouloir se lancer dans un nouvel environnement peut être bloquant. C’est pour cela qu’il faut prendre son temps et essayer d’anticiper un certain nombre de choses avant, tout en se posant sincèrement la question de sa capacité à affronter les aléas.
  •  Frein numéro 3 : La peur de manquer de légitimité. A nouveau, se lancer dans une nouvelle voie peut être un frein. Il ne faut pas hésiter, si besoin, à se former ou à développer son réseau dans ce nouveau domaine avant de se lancer.

Savoir faire ou aimer faire : que faut-il privilégier pour une reconversion réussie ?

A choisir, aimer faire.  Mais cela n’est pas suffisant dans la plupart des cas (aimer faire sans pouvoir être rémunéré, cela équivaut à un loisir et non à une activité professionnelle).  En ce qui nous concerne, nous avons commencé par lister nos attentes, ce que nous aimerions faire en quelque sorte… Ensuite, nous avons défini la distance qui nous séparait de ces aspirations.  Dans notre cas, cela est passé par de la formation, afin d’acquérir de nouvelles compétences pour relier « aimer faire » à « savoir faire ».  A noter que nous ne sommes pas partis d’une feuille blanche et que nos formations initiales et nos expériences professionnelles nous ont servi de socles sur lesquels nous avons pu construire notre programme d’accompagnement.


INSCRIPTION POUR PARTICIPER OU AVOIR ACCÈS AU REPLAY :



Quelle est votre méthode, chez Bloomencia, pour redessiner son avenir professionnel ?

La méthodologie Bloomencia s’appuie sur plusieurs leviers (coaching, test de personnalité, co-développement, accompagnement collectif et individuel…) et passe par 3 phases bien distinctes :

• Une phase d’introspection, qui dure 3 semaines, et se réalise à distance sur une plateforme de e-learning personnelle. On vient explorer en profondeur durant toute cette phase tous les aspects professionnels et personnels pour répondre à un certain nombre de questions : Quelle est ma définition du sens ? Qui suis-je en dehors de mon travail ? Quelles sont mes valeurs et mes aspirations profondes ? Qu’est-ce que je sais faire ? Quelles sont mes compétences acquises mais aussi innées ?  Tout cela est accompagné par des vidéos explicatives, des exercices et un workbook que chaque personne vient remplir au fil des semaines. Les participants passent aussi un test de personnalité (Praditus), que nous débriefons individuellement pendant 1 heure avec chacun.

• Une phase d’exploration, pendant une semaine complète d’immersion en Dordogne. Cette phase permet de déconnecter de son quotidien tout en se reconnectant à soi. Chaque matinée est dédiée à des ateliers pour définir un ou plusieurs projets professionnels possibles. On y inclut également des ateliers de co-développement, pour se nourrir de l’histoire et du point de vue de chaque participant. Enfin, il y a aussi des interventions extérieures, de personnes venant témoigner de leur propre parcours et cheminement. L’objectif de la semaine en présentiel est d’écrire une feuille de route à dérouler après l’immersion.

• Une phase d’action, qui dure 8 semaines, en distanciel, toujours sur sa plateforme personnelle. Après la semaine en Dordogne, chacun retrouve son quotidien et continue sa démarche de réflexion et explore les différents scénarios possibles ainsi que les actions à mettre en place évoqués lors de la semaine en présentiel. C’est une phase cruciale d’autonomisation car il appartient à ce moment-là de mettre en place les différentes démarches nécessaires à creuser chaque piste (développer son réseau, se renseigner sur des formations, prendre davantage soin d’eux…). Chaque semaine, un soft skill (compétence humaine) est abordé : gestion du temps, gestion du stress, gestion des peurs et blocages, communication, prise de décision… Cette phase est aussi ponctuée de plusieurs visios collectives. Enfin, trois rendez-vous individuels sont proposés (pris à l’initiative du participant et en fonction de ses besoins) pour creuser plus particulièrement une ou plusieurs problématiques avec Nadège.

Plus d'infos sur Bloomencia : Webinar gratuit – Mardi 19 octobre - 13h - durée : 1h environ



Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS