Les 35 heures : mythe ou réalité ?

illustration Les 35 heures : mythe ou réalité ?
Mis à jour le 15/11/2016

En France, la durée légale du travail est de 35 heures. Or 70% des salariés à temps plein travaillent plus de 35 heures par semaine. Explications, chiffres à l’appui…

35 heures : une durée théorique

Mise en place par le gouvernement Jospin depuis janvier 2002, la réforme des 35 heures fixe la durée légale du temps de travail salarié à temps plein à 35 heures par semaine, alors qu’elle s’élevait à 39 heures jusque-là. Cette mesure économique était censée s’accompagner d'une plus grande flexibilité des horaires, du partage du volume de travail et mener à de la création d’emplois.

Depuis, les aménagements du temps de travail se succèdent et rendent cette durée des 35 heures plutôt théorique pour la plupart des salariés. Seulement 28% des salariés effectuent réellement ces 35 heures hebdomadaires, lorsqu’on prend en compte les heures supplémentaires.

Ceci est le constat issu de l’étude Randstad Award 2016, réalisée auprès de 5.958 salariés à temps plein, âgés de 18 à 65 ans. Au global, 70% des salariés à temps plein travaillent plus de 35 heures par semaine.

En pratique : plus de 36 heures, en comptant les heures supplémentaires

Toujours selon l’étude Randstad : "tandis que la majorité des salariés à temps plein interrogés (54%) doivent travailler 35 heures par semaine selon leur contrat de travail", ils sont deux fois moins au global (28%) à travailler effectivement 35 heures hebdomadaires, lorsqu’on prend en compte les heures supplémentaires. En effet, en comptant ces heures supplémentaires, la part des salariés travaillant 36 heures ou plus par semaine monte à 72%.

Les 35 heures : un symbole français

François Béharel, président du groupe Randstad France, apporte un éclairage intéressant :

« Alors que les 35 heures sont devenues un point de fixation du débat économique en France, les uns mettent en avant les créations d’emploi et le meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle, les autres dénoncent leur coût financier et leur effet relatif sur l’emploi. Mais les 35 heures ont en réalité valeur de symbole pour les salariés étant donné qu’une très grande majorité d’entre eux travaille bien au-delà, en raison notamment des heures supplémentaires. De quoi alimenter la discussion sur leur seuil de déclenchement ».




Toutes les actualités

Ajouter
Partager