1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Travailleur indépendant
  6. >
  7. Auto-entrepreneurs : des revenus d’activité en baisse

Auto-entrepreneurs : des revenus d’activité en baisse

Auto-entrepreneurs : des revenus d’activité en baisse
Mis à jour le 06/01/2017 - Publié le 05/01/2017

En France, 2,7 millions de personnes exercent une activité non salariée (hors secteur agricole) ; 28% d’entre elles ont le statut d’auto-entrepreneur, soit 739 000 personnes. Et leurs revenus s’érodent, d’après une étude récente de l’INSEE.

Moins de 500 euros par mois en moyenne pour les auto-entrepreneurs

Si le nombre d'auto-entrepreneurs continue de progresser en 2014 (+ 8,3 %) pour s'étendre à tous les secteurs d'activité (commerce, hébergement, services), la courbe de leurs revenus ne suit pas cette tendance à la hausse.

En effet, l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) révèle les chiffres concernant leurs revenus moyens d’activité pour l’année 2014 :

  • les auto-entrepreneurs qui cumulent une activité salariée gagnent au total 2 100 euros par mois (dont seulement 14 %, soit 410 euros, proviennent de leur activité non-salariée)
  • les auto-entrepreneurs qui n’exercent pas d’activité salariée gagnent 460 euros par mois
  • 1 auto-entrepreneur sur 4 gagne moins de 70 euros par mois
  • 1 auto-entrepreneur sur 10 gagne plus de 1 100 euros par mois


Entré en vigueur en 2009, le statut d’auto-entrepreneur apparaît ainsi clairement comme une activité d’appoint. Toutes les professions n’ouvrent d’ailleurs pas droit à ce statut.

A noter

Le faible revenu des auto-entrepreneurs s’explique aussi en partie par les plafonds imposés sur les chiffres d'affaires pour bénéficier de ce régime (32 900 euros maximum pour les professions libérales et les prestations de service / 82 200 euros maximum pour les activités commerciales et les activités d'hébergement).

Hausse des revenus pour les indépendants classiques

Contrairement aux auto-entrepreneurs, le revenu d’activité des entrepreneurs individuels classiques a augmenté en 2014 selon l’Insee, et cela dans de nombreux domaines d’activité, notamment les services administratifs et de soutien aux entreprises (+8,5%), le commerce de détail hors magasin (+5,5%).

Le revenu d'activité moyen a cependant baissé pour les taxis, y compris VTC (-3,3%), ainsi que pour le commerce pharmaceutique (-2,8%), les professions juridiques et comptables, l’architecture ou l’ingénierie.

 Par Sébastien Barnier


Sur le même sujet

Comment devient-on auto-entrepreneur ?
Auto-entrepreneur : toutes les aides
Plus d'un Français sur quatre prêt à devenir auto-entrepreneur

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS