1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Mobilité
  6. >
  7. Plus d’1 Français sur 3 envisage de travailler à l’étranger

Plus d’1 Français sur 3 envisage de travailler à l’étranger

Plus d’1 Français sur 3 envisage de travailler à l’étranger
Mis à jour le 23/05/2017 - Publié le 09/01/2017

35 % des personnes interrogées ont déjà envisagé de travailler à l’étranger, ou ne l'excluent pas, selon une étude menée par YouGov pour TransferWise.

50 % des Parisiens souhaitent travailler à l’étranger

Si plus d’un tiers des Français expriment le souhait de partir travailler à l’étranger, les Parisiens sont les plus nombreux à faire part d’une envie d’expatriation (50 % contre 31 % des personnes du Nord-Est et 27 % du Sud-Ouest).

Parmi les participants parisiens, 55% travaillent actuellement à temps plein et les deux tiers sont des cadres intermédiaires ou débutants qui occupent un poste dans les télécommunications, le service public ou la distribution.

La moitié des Parisiens n’a jamais vécu à l’étranger, mais un tiers y a déjà travaillé ou effectué un stage, ce qui semble favoriser le désir d’expatriation puisque d’une manière générale, les Français qui ont déjà vécu à l'étranger sont environ trois fois plus susceptibles (64 %) de s’expatrier que les personnes n'ayant jamais quitté la France (22 %).

> Découvrez les meilleurs pays où s'expatrier

32 % des Français s’installeraient en Europe

Si une opportunité professionnelle se présentait, les Français aimeraient prioritairement s’installer en Europe (32 %), même si le pays le plus populaire reste le Canada avec 1 sondé sur 6 (15 %) qui le considère comme une destination attractive ; suivi par l’Australie (14 %).

Lire aussi > Les formalités pour travailler au Canada

Pourquoi s’expatrier ?

  • la volonté de découvrir le monde pour 45 % des sondés
  • de meilleures perspectives de carrière (34 %)
  • un meilleur salaire (33 %)

A travers ces motivations, déménager à l’étranger apparaît comme une solution pour équilibrer sa vie privée et sa vie professionnelle.

Lire aussi > Comment évolue la rémunération des cadres ?

Mais quels sont les freins à l’expatriation des Français ?

  • la peur du mal du pays et que leur famille leur manque (40 %)
  • la barrière de la langue (26 %)

A noter

Pour les jeunes (18-34 ans), le problème de la langue constitue un barrage encore plus important pour partir travailler à l’étranger puisque plus d’un tiers d’entre eux considèrent la langue comme un obstacle. En effet, seulement 35 % des jeunes envisagent de déménager à l'étranger, contre 71 % des personnes âgées de plus 55 ans !

 Par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille

> Les salariés travaillent en moyenne 39,1 heures par semaine en France
> L'intérim attire les cadres
> Top 10 des compétences professionnelles

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS