1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. >
  7. Comment le numérique impacte le travail des salariés

Comment le numérique impacte le travail des salariés

Comment le numérique impacte le travail des salariés
Publié le 17/02/2017

Pour 88 % des salariés français, le numérique change leur travail et plus de la moitié (55 %) considère avoir une bonne, voire très bonne, maîtrise des outils numériques, selon une enquête du HRM Digital Lab de Télécom École de Management.

40 % des salariés français estiment que le numérique va modifier leur métier et le rendre plus intéressant

En effet, seuls 26 % considèrent l’impact du numérique comme négatif, soit en faisant disparaître leur métier (4 %), soit en le rendant moins intéressant (22 %).

C’est ce que révèle le livre blanc "Les salariés français à l’ère de la transformation digitale" réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 salariés français autour de trois axes : le recrutement digital (pratiques des candidats et des recruteurs), l’impact du digital sur les compétences dans les entreprises et les organisations, et le management intergénérationnel.

A l’ère du digital, la société vit un véritable bouleversement et cette étude a été menée dans l’optique de mesurer l’ampleur du phénomène.

Lire aussi >> Moins de 10% des emplois sont menacés par les nouvelles technologies

«  En clair, ceux qui ne travaillent pas dans le secteur du numérique bien entendu, ont vu leurs pratiques de travail changer, notamment en matière de rapidité d’action, de travail collaboratif, de quantité de données à traiter. La communication comme le  traitement de la data sont beaucoup plus denses dans beaucoup de secteurs. »
Emmanuel Baudoin (directeur du HRM Digital Lab)

Il détaille les enjeux de ce changement : « Selon moi, des tâches répétitives vont à l’évidence disparaître au profit de missions à plus fortes valeurs ajoutées. C’est pour cette raison que la formation et l’économie de la connaissance sont deux enjeux majeurs. »

Ainsi 65 % des salariés déclarent maîtriser les changements liés aux transformations digitales.

Et un nouveau profil se dessine…

Le salarié SELF RH

Toujours selon l’étude, un nouveau type de salarié apparaît : le salarié SELF RH, qui met en œuvre ses propres pratiques RH de développement et de revente de ses compétences grâce au numérique. Le salarié SELF RH travaille sa marque employé, (à l’instar de la marque employeur dans les entreprises), en utilisant le numérique pour se faire connaître auprès d’éventuels futurs employeurs, via des plateformes comme leboncoin.fr par exemple.

Lire aussi >> Trouver un emploi : les relations sont plus efficaces qu’Internet

Plus de la moitié des salariés interrogés déclarent avoir recourt à l’apprentissage numérique informel pour apprendre, que ce soit tous les jours ou presque, quelques fois par semaine, par mois, ou par an.

Pour 43 % des salariés, il est également important de gérer leur réputation numérique professionnelle ; 47 % se sentent à l’aise dans cette gestion tandis que 19 % ont plus de mal.

Travail et numérique

«  Ces chiffres traduisent une modification des enjeux des salariés dans leur vie professionnelle, leurs attentes et leurs usages pour s’auto-former, développer leur marque employé, organiser leur travail, (…), à l’ère de la transformation digitale. »
Emmanuel Baudoin

Quels sont les moyens utilisés pour se mettre en valeur sur le web ?

Les salariés soignent leur e-réputation professionnelle en mettant régulièrement à jour leurs profils sur les réseaux sociaux, en vérifiant les résultats liés à leur nom sur Google. 16 % partagent des contenus sur les réseaux sociaux et 10 % participent à des forums de discussion ou de groupes en ligne.

A noter que si les salariés sont convaincus de l’importance des réseaux sociaux, seuls 20 % déclarent utiliser des réseaux sociaux professionnels comme Linkedin, Viadeo ou Twitter.

Et le e-learning ?

66 % ont accès à des formations e-learning dans leur entreprise et 29 % considèrent le e-learning comme un type de formation efficace.

 Par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille
> Top 10 des métiers de l’informatique les mieux payés
> L’entreprise encourage la créativité des salariés
> Plus d’un salarié sur deux commence sa journée par une pause-café

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS