1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Travailleur indépendant
  6. >
  7. Portrait-robot du travailleur indépendant

Portrait-robot du travailleur indépendant

Portrait-robot du travailleur indépendant
Publié le 28/02/2017

Découvrez la nouvelle génération de travailleurs indépendants suite à l'essor de l'autoentrepreneuriat et de l’économie collaborative. Un portrait-robot très tendance !

Qui est le travailleur indépendant aujourd’hui ?

C’est un homme diplômé âgé de 46 ans qui travaille dans les services. Il gagne en moyenne 38.280 euros par an. Par rapport à un salarié, il travaillera quelques mois de plus avant de prendre sa retraite et touchera une pension mensuelle inférieure, soit 1.170 euros contre 1.280 pour un salarié. (Source : Les Echos)

Sur les 2,8 millions de travailleurs indépendants comptabilisés en France, seulement 34 % sont des femmes.

>> Voir aussi le portrait-robot du cadre.

Plus d’1 million d’autoentrepreneurs en France

Depuis la création de ce régime le 1er janvier 2009, dans le contexte actuel de la crise et de l’émergence de l’économie collaborative, beaucoup de Français se sont tournés vers l’autoentrepreneuriat. Ils peuvent ainsi exercer une activité professionnelle sans pour autant créer une société, tout en bénéficiant d’un régime social simplifié.

Mais les revenus d’activité des autoentrepreneurs sont en baisse, avec un chiffre d’affaires trimestriel moyen qui n’excède pas 3.500 euros (soit 8 fois moins que pour les autres travailleurs non salariés).

Cette faiblesse des revenus s’explique par les plafonds auxquels sont soumis les autoentrepreneurs qui exercent souvent une activité salariée en parallèle, dans un secteur différent.

Portrait de l’autoentrepreneur

C’est un homme âgé de 38 ans qui exerce le plus souvent depuis chez lui, dans les secteurs suivants : commerce de détail par correspondance ou par Internet, photographie, design ou traduction.

A noter que le profil de l’autoentrepeneur est plus jeune que les autres travailleurs indépendants et que ce statut attire beaucoup plus de femmes puisqu’elles représentent 40 % des autoentrepreneurs.

15 minutes pour devenir autoentrepreneur !

La Fédération des Auto-entrepreneurs (Fedae) s’invite dans le débat électoral en publiant son Livre Blanc de l’autoentrepreneur 2017 qui comprend 17 propositions pour améliorer le statut autoentrepreneur avec la possibilité de s’inscrire en 15 minutes.

Parmi leurs idées : un portail unique, diminuer les plafonds, réinstaurer le terme « autoentrepreneur », élargir les activités éligibles, indemnités journalières…

Tout cela "pour un renouveau du travail indépendant".

A suivre…

 Par Natacha Le Jort

 

La rédaction vous conseille
> Devenir freelance, quel statut choisir ?
> Impositon de l'auto-entrepreneur
> Le portage salarial est-il fait pour vous ?


Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS