1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Mobilité
  6. >
  7. 1 cadre sur 2 va demander une augmentation en 2017

1 cadre sur 2 va demander une augmentation en 2017

1 cadre sur 2 va demander une augmentation en 2017
Publié le 14/03/2017

Plus de 72 % des cadres français se disent insatisfaits de leur rémunération en 2017, voire très insatisfaits pour un quart d’entre eux, selon une étude récente de Cadremploi.

Un climat global d’insatisfaction salariale chez les cadres

7 cadres sur 10 se déclarent insatisfaits de leur salaire et plus de de la moitié des cadres a déjà demandé, ou compte demander une augmentation cette année.

La raison principale évoquée par 54 % des cadres interrogés : leur salaire ne reflète pas leur investissement dans l’entreprise.

Lire aussi >> Comment évolue la rémunération des cadres ?

Qui sont les plus insatisfaits ?

"Alors que l’égalité professionnelle est au cœur de l’actualité, les femmes sont les plus mécontentes de leur salaire actuel (76 %). On retrouve également sur le banc des plus insatisfaits les 26-35 ans (78 %), qui ont débuté leur carrière il y a seulement quelques années et nourrissent naturellement l’ambition de grimper les échelons et donc les grilles salariales."

On pourrait ainsi s’attendre à ce que la grande majorité des cadres se décide à demander une revalorisation salariale. Or, l’enquête de Cadreemploi menée auprès de 1 920 cadres, montre que seulement 54 % d’entre eux ont décidé d’en demander une cette année (et surtout dans les entreprises de plus de 2 000 salariés).

Quels sont les freins à une demande d’augmentation ?

Non seulement les cadres estiment le processus de demande d’augmentation "injuste" (57 %), mais ils le jugent également "opaque" (51 %) et "complexe" (49,5 %).

Lire aussi >> Stress au travail : 35 % des cadres souhaitent changer de poste

Quant aux 41,5 % des cadres qui ont décidé de ne pas demander une augmentation en 2017, ils estiment être arrivés trop récemment dans leur entreprise pour oser le faire, ou bien ils comptent la quitter prochainement. Une minorité invoque l’absence de pratiques d’augmentation salariale dans l’entreprise, notamment chez les cadres des PME qui sont 44 % à ne pas vouloir demander d’augmentation.

 Par Sébastien Barnier

Sur le même sujet
> Mobilité géographique : où vont les cadres en France ?
> La reconversion professionnelle des cadres
> Pourquoi les salariés changent-ils d’emploi ?

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS