1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Formation
  6. >
  7. Le succès du compte personnel de formation (CPF) auprès des salariés

Le succès du compte personnel de formation (CPF) auprès des salariés

Le succès du compte personnel de formation (CPF) auprès des salariés
Mis à jour le 16/03/2017 - Publié le 15/03/2017

Avec plus de 4 millions de comptes ouverts, le compte personnel de formation (CPF), qui permet à tout actif de cumuler des heures de formation, est de plus en plus utilisé par les salariés. Découvrez pourquoi.

Le CPF, un dispositif qui gagne à être connu

Le compte personnel de formation (CPF), mis en place en mars 2014, remplace le DIF (droit individuel à la formation) et permet à toute personne, en emploi ou pas, d’acquérir des droits à la formation tout au long de sa vie. Ces droits ne sont plus rattachés à une entreprise, mais à une personne.

CPF logoCPF
Lire aussi
>> Mobilisez vos heures DIF avant 2010 !

Si le compte personnel de formation est majoritairement utilisé par les demandeurs d’emploi, les salariés sont de plus en plus nombreux à y avoir recours. Ainsi, depuis le 1er janvier 2017, 39 % des dossiers ont été validés ou clos par des salariés (VS 61 % pour les chômeurs). C’est ce que révèlent les derniers chiffres du CPF relevés par la Caisse des Dépôts.

A titre de comparaison, en 2015, les salariés n’étaient que 22 % à mobiliser leur CPF.

Qui sont ces salariés qui plébiscitent le CPF ?

Après un démarrage en lenteur, probablement dû à sa relative notoriété, le CPF monte en puissance cette année auprès des salariés. Pour illustrer cette évolution positive, le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) rappelle que la progression du CPF est 2 fois plus rapide que celle du DIF sur la même durée.

Les 26-49 ans sont les plus nombreux à avoir activé leur CPF.

Mais pour quoi faire ?

Top cpf

La caisse des Dépôts détaille l’usage du CPF avec d’une part les salariés qui privilégient l’anglais, et d’autre part les chômeurs en quête d’une certification de leurs compétences de base pour trouver un job ou devenir chef d’entreprise.

En effet, les salariés utilisent principalement leurs heures de formation pour l’anglais, via 2 tests : le Bulats, une prestigieuse certification de l’Université de Cambridge (52.044 dossiers) et le Toeic, une référence en la matière (51.400 dossiers). Loin devant le Tosa (15.028 dossiers), une certification standard en compétences bureautiques (Excel, Word, PowerPoint, Outlook), qui se place ainsi en 3e position.

Lire aussi >> Formation qualifiante ou certifiante : que choisir ?

Quant aux demandeurs d’emploi, ils se servent du CPF pour une certification Cléa (Socle de connaissances et de compétences professionnelles), un stage de préparation à l‘installation (SPI) afin de créer son entreprise, ou encore un certificat d’aptitude à la conduite en sécurité de chariots automoteurs de manutention.

NOUVEAU

Découvrez le compte personnel d’activité (CPA), « sac à dos social », qui intègre désormais le compte personnel de formation (CPF).

 Par Natacha Le Jort

Sur le même sujet
> Une formation hors temps de travail (FHTT) permet d’évoluer en interne
> Reconversion professionnelle : des formations gratuites en Occitanie
> La formation à distance

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS