1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Formation
  6. /
  7. Création d'entreprise
  8. >
  9. Financer une formation à la création d’entreprise grâce au CPF

Financer une formation à la création d’entreprise grâce au CPF

Financer une formation à la création d’entreprise grâce au CPF
Publié le 06/04/2017

Depuis le 1er janvier 2017, il est possible de se former à la création et à la reprise d’entreprise dans le cadre du compte personnel de formation (CPF).

Des formations à la création d’entreprise pour tous

Si vous souhaitez créer une entreprise ou en reprendre une, vous pouvez désormais bénéficier d’une formation en utilisant votre compte personnel de formation (CPF), lui-même intégré dans le nouveau dispositif nommé CPA, pour compte personnel d’activité.

Lire aussi >> Le CPF remplace le DIF

Que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi, vous pouvez ainsi apprendre à réaliser un business plan, outil de référence pour créer son entreprise, à rechercher des financements adaptés pour mener à bien votre projet entrepreneurial, vous améliorer en management, gestion, logique comptable, optimiser votre stratégie commerciale ou votre communication. Pour commencer, vous pouvez tout simplement  bénéficier d’une aide pour choisir le statut juridique de votre future entreprise.

Quant aux indépendants, ils devront attendre 2018 pour pouvoir ouvrir un compte personnel de formation.

Lire aussi >> Comment utiliser mon CPF ?

Bon à savoir

Si vous êtes salarié, vous n’avez pas besoin de l’accord de votre employeur pour effectuer une formation à la création d’entreprise dans le cadre du CPF. Il est même possible de suivre cet acte de formation au titre du congé individuel de formation (CIF).

Tous les types d’accompagnement à la création ou à la reprise d’entreprise sont dès à présent ouverts au plus grand nombre et éligibles s’ils sont dispensés par un organisme de formation agréé (c’est-à-dire inscrit par les OPCA). Vous trouverez la liste de ces formations sur le site www.moncompteformation.gouv.fr.

Si la formation choisie n’est pas prise en charge à 100 % au titre du CPF, des conseillers en évolution professionnelle (CEP) peuvent aider les porteurs de projets à trouver des solutions.

 Par Sébastien Barnier

Sur le même sujet

> Quels sont les secteurs porteurs pour la création d’entreprise ?
> Le marché porteur des services à la personne
> 6 jeunes sur 10 ont envie de créer une entreprise

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS