1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. >
  7. Présidentielle 2017 - Travail : que proposent Emmanuel Macron et Marine Le Pen ?

Présidentielle 2017 - Travail : que proposent Emmanuel Macron et Marine Le Pen ?

Présidentielle 2017 - Travail : que proposent Emmanuel Macron et Marine Le Pen ?
Mis à jour le 05/05/2017 - Publié le 03/05/2017

Heures supplémentaires, droit du travail... Découvrez les propositions phare d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen, finalistes de l’élection présidentielle. Résultats le 7 mai !

Les propositions des candidats en matière de temps de travail

Concernant le temps de travail, Emmanuel Macron (En Marche !) souhaite que les horaires effectifs ou l’organisation du travail soient "définis par accord majoritaire ou par référendum d’entreprise". Il veut rétablir les exonérations de cotisations sociales (salariales et patronales) sur les heures supplémentaires.

Quant à Marine Le Pen (Front national), elle compte maintenir la durée légale hebdomadaire de travail à 35 heures. L’allongement du temps de travail pourrait être négocié exclusivement au niveau des branches professionnelles et à la condition d’une compensation salariale intégrale (37 heures payées 37 ou 39 heures payées 39).

Elle envisage de défiscaliser les heures supplémentaires.

En bref, les différences

Si Marine Le Pen souhaite réserver la négociation sur le temps de travail hebdomadaire au niveau des branches professionnelles, pour Emmanuel Macron la négociation d’entreprise primerait sur les accords de branche.

Lire aussi >> Quelle est la durée moyenne hebdomadaire de travail des salariés ?

La position des candidats par rapport au droit du travail

Emmanuel Macron souhaite notamment instaurer deux dispositions qui avaient été retirées de la loi Travail sous la pression des syndicats : assouplir les règles du licenciement économique et plafonner les indemnités prud'homales pour licenciement sans cause réelle et sérieuse (hormis les cas de discrimination, de harcèlement, etc). Le plancher permettra de protéger les droits des employés. Le plafond donnera aux entreprises une visibilité et une assurance qui permettront de lever les freins à l'embauche en CDI.

Le candidat d’En Marche ! envisage de créer un code du travail digital pour mieux accompagner les PME.

En bref, les différences

Si Marine Le Pen souhaite retirer la loi Travail du 8 août 2016, Emmanuel Macron ne souhaite pas revenir sur cette loi, mais au contraire étendre la réforme en instaurant davantage de flexibilité.

Lire aussi >> Conditions de travail : le bilan de santé des salariés français

Sur le même sujet

> Que proposent les candidats en matière de salaires et revenus pour les Français ?
> Formation : les propositions d’Emmanuel Macron
> Marine Le Pen veut renforcer le travail manuel et l’artisanat

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS