1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Travailleur indépendant
  8. >
  9. Présidentielle 2017 - Salaires : que proposent Emmanuel Macron et Marine Le Pen ?

Présidentielle 2017 - Salaires : que proposent Emmanuel Macron et Marine Le Pen ?

Présidentielle 2017 - Salaires : que proposent Emmanuel Macron et Marine Le Pen ?
Mis à jour le 05/05/2017 - Publié le 04/05/2017

Egalité professionnelle, salariés ou travailleurs indépendants... Voici les principales propositions en matière de salaires et revenus d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen.

Réduction des cotisations sociales & hausse des revenus des salariés

Emmanuel Macron (En Marche !) veut augmenter le salaire net de chacun en supprimant les cotisations chômage et maladie. Cette mesure serait financée par une hausse de la CSG.

Quant aux salariés peu qualifiés, leur embauche serait facilitée en atteignant l’objectif de zéro charge générale au niveau du Smic.

Marine Le Pen (Front national) compte "financer une diminution des cotisations sociales salariales par l’institution d’une contribution sociale aux importations égale à 3 % du montant des biens importés. Cela permettrait d’augmenter de 200 euros net les rémunérations jusqu’à 1,4 fois le Smic".

Lire aussi >> Quel est le salaire moyen des Français ?

En bref, les différences

Si les deux finalistes de l’élection Présidentielle comptent réduire les cotisations sociales afin d’augmenter les revenus des salariés, Marine Le Pen s’attaque aux importations et à l’embauche des salariés étrangers via l’instauration d’une taxe additionnelle et de sa "priorité nationale à l’emploi des Français".

Quant à Emmanuel Macron, il veut redéfinir au niveau européen les règles du détachement "pour mettre fin à toutes les formes de concurrence sociale déloyale" et se battre "contre les abus liés au travail détaché" en limitant à un an la durée autorisée de séjour d’un travailleur détaché dans le pays.

La position des candidats face à l’égalité professionnelle

Emmanuel Macron veut "faire de l’égalité professionnelle femmes-hommes une cause nationale qui sera au cœur du quinquennat" et aider les femmes à concilier leur vie familiale et leur vie professionnelle, avec pour objectif de mettre à égalité les parents face aux modes de garde des enfants. Sa politique familiale et fiscale sera plus incitative pour les femmes qui souhaitent travailler et permettra d'"accélérer l’égalité professionnelle et salariale dans les grandes entreprises".

Du côté de Marine Le Pen, son programme prévoit un "plan national pour l’égalité salariale femme/homme et lutter contre la précarité professionnelle et sociale".

Lire aussi >> Une féminisation de l’emploi très forte depuis 30 ans

Leurs propositions pour les travailleurs indépendants

RSI

Marine Le Pen prévoit "une refonte totale du RSI" afin de créer un bouclier social pour les travailleurs indépendants en leur donnant le choix de s’affilier soit au régime général, soit de conserver la spécificité de leur régime. Emmanuel Macron veut supprimer le RSI pour l’adosser au régime général.

Cotisations et prestations

Emmanuel Macron projette de mettre en place plusieurs actions :

  1. la réduction des cotisations sociales qui pèsent sur les indépendants (professions libérales, commerçants, artisans, agriculteurs…) : "500 euros de moins par an pour un revenu de 3 000 euros nets par mois" ;
  2. supprimer les charges des micro-entreprises la première année et doubler les plafonds ;
  3. permettre à tous les artisans et commerçants, chaque année, d’opter ou non pour le régime fiscal de la micro-entreprise.

Sur le même sujet

> Que proposent Emmanuel Macron et Marine Le Pen en matière de droit du travail ?
> Emmanuel Macron et la formation
> Marine Le Pen : ses mesures pour la formation

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS