1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Formation
  8. >
  9. Zoom sur Muriel Pénicaud, nouvelle ministre du Travail

Zoom sur Muriel Pénicaud, nouvelle ministre du Travail

Zoom sur Muriel Pénicaud, nouvelle ministre du Travail
Mis à jour le 19/05/2017 - Publié le 18/05/2017

Ancienne DRH du groupe Danone et directrice de l’agence publique Business France, Muriel Pénicaud est la nouvelle ministre du Travail au gouvernement Edouard Philippe.

Des femmes au travail

Enfant, elle rêvait d’être chef d’orchestre. Elle est aujourd’hui ministre. Mère de deux enfants. Nommée à 62 ans dans le nouveau gouvernement par le président Macron et son premier ministre, Edouard Philippe, Muriel Pénicaud prend les commandes du Travail.

Membre du cabinet de Martine Aubry entre 1991 et 1993 en tant que conseillère pour la formation, et ancienne directrice des ressources humaines du groupe Danone, Muriel Pénicaud a dirigé pendant trois ans l’agence publique Business France afin de promouvoir les entreprises françaises à travers le monde. Elle est désormais la quatrième femme à devenir ministre du Travail.

Muriel Pénicaud est très engagée sur la question de l’égalité homme-femme et a cofondé le programme Eve, pour le développement du leadership des femmes.

La nouvelle équipe ministérielle dévoilée mercredi 17 mai 2017 est par ailleurs paritaire, faisant la part belle à la société civile et aux femmes spécialistes dans leur domaine, notamment avec une autre chef d’orchestre, d’auteurs cette fois-ci : l’éditrice d’Actes Sud, Françoise Nyssen, qui hérite du ministère de la Culture. D’autres personnalités composent ce nouveau gouvernement, par exemple Laura Flessel, double médaillée Olympique en épée, qui est nommée aux Sports ou encore Elisabeth Borne, PDG de la RATP, qui rejoint les Transports.

Sur 18 ministres, 9 sont issus de la société civile. La parité est respectée même si l’on compte 5 hommes sur les 6 premiers ministres dans l’ordre protocolaire.


Muriel Pénicaud, une « pro » de l’emploi

Diplômée d'Histoire et des sciences de l'éducation à l'université de Nanterre, puis de psychologie clinique à Strasbourg, Muriel Pénicaud quitte la région parisienne pour évoluer dans diverses structures territoriales en Lorraine et en Normandie. Elle a notamment dirigé une mission locale pour l'insertion des jeunes.

Après plusieurs années dans le public, elle bifurque dans les années 1990 vers le privé au sein du groupe Danone où elle deviendra directrice générale des ressources humaines en 2008 ; dans l’intervalle elle quitte le groupe 6 ans pour Dassault Systèmes.

Parallèlement, elle garde contact avec le monde politique et sera membre du Haut conseil pour le dialogue social, entre 2008 et 2014.


« Muriel Penicaud connaît bien ses dossiers, travaille beaucoup et est très ouverte au dialogue », note le cégétiste Christian Larose qui a travaillé avec elle sur un rapport concernant le « bien-être et l’efficacité au travail » pour le gouvernement Fillon.

En 2014, François Hollande lui confie la mission de suivre la fusion entre Ubifrance et l'Agence française pour les investissements internationaux (AFII).

De la réforme du code du travail à celle de l’assurance-chômage en passant par la refonte de la formation professionnelle, les chantiers qui attendent la ministre du Travail sont nombreux et ardus, voire sujets à polémiques. En effet, le président Macron compte réformer le droit du travail par ordonnances cet été. Comment réagiront les syndicats ?

A Muriel Pénicaud de suivre le tempo… en s'efforçant d'orchestrer ces réformes initiées par le Président.

La rédaction vous conseille

> Formation : les propositions d’Emmanuel Macron
> Le compte personnel d'activité (CPA)
Près d’1 chômeur sur 2 a trouvé un emploi grâce à une formation

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS