Le baromètre 2017 du jobbing en France

Le baromètre 2017 du jobbing en France
Publié le 29/05/2017

Le site d’offres d’emploi en ligne Jobijoba vient de publier les résultats de la première enquête sur le jobbing, une pratique qui consiste à mettre en relation des personnes ou entreprises pour des petits boulots.

Le jobbing en plein boom

Portées par le développement de l’économie collaborative, les plateformes de services entre particuliers fleurissent sur le net depuis 2013 et Jobijoba décrypte cet engouement des Français pour le jobbing via une première étude sur le sujet. Jobijoba a ainsi analysé un million d’offres en ligne sur son site en avril 2017 et les annonces pour des petits boulots payés à la tâche ou à la mission représentaient près de 5 % de l’ensemble des offres d’emploi en ligne, soit 46 855 annonces !

Lire aussi >> Qu’est-ce que le jobbing ?

Quelles sont les catégories de missions le plus souvent proposées dans le cadre du jobbing ?

  • Le déménagement-bricolage-jardinage (49,1 % des offres)
  • Le baby-sitting (35,7 %)
  • Le ménage (6,6 %)

Que recherchent les jobbeurs ?

  • Des missions de ménage et d’aide à la personne (24,8 %)
  • Des missions d’hôte(esse) dans l’événementiel / extras (17 %)
  • Des missions de soutien scolaire (14,2 %)

Top 3 des régions qui offrent le plus de petits boulots

  • L’Ile-de-France (20 %)
  • Rhône-Alpes (14 %)
  • Pays-de-la-Loire (7 %)

Lire aussi >> Les meilleures villes où vivre et travailler en 2017

48 heures pour répondre à une offre

Sur le marché du jobbing, la disponibilité des candidats prime sur les diplômes et l’expérience. Le jobbeur doit réagir rapidement car la durée de vie moyenne d’une annonce de petit boulot est de 48 heures. Quant à la rémunération, les missions (souvent d’appoint) sont principalement payées à la tâche ou à l’heure.

Etudiants, salariés, retraités ou auto-entrepreneurs, tous peuvent devenir jobber en répondant à une offre de mission. Que ce soit de manière ponctuelle ou pour compléter ses revenus. Dans le contexte d'une reconversion professionnelle, le jobbing peut permettre de tester un nouveau job.

 Par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille

> L’essor de l’emploi à temps partiel
> Slasheur : pourquoi un seul job quand on peut en avoir plusieurs ?
> Connaissez-vous le CDI intérimaire ou CDII ?

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS