1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Métiers
  6. /
  7. Formation
  8. /
  9. Mobilité
  10. >
  11. Les Français plébiscitent la reconversion professionnelle

Les Français plébiscitent la reconversion professionnelle

Les Français plébiscitent la reconversion professionnelle
Mis à jour le 26/07/2017 - Publié le 07/06/2017

85 % des Français sont favorables à la reconversion professionnelle, selon une étude Odoxa qui vient d’être publiée. Changer de métier est une bonne chose !

Les trois quarts des actifs prêts à changer de métier

L’institut de sondages Odoxa a mené une enquête en ligne auprès d’un échantillon de 1001 personnes représentatif de la population française et les sondés sont unanimes en ce qui concerne la reconversion professionnelle : exercer le même métier toute sa vie, c’est de l’histoire ancienne !

La majorité des Français estime en effet qu’il est bon de changer de métier au moins une fois et considère la reconversion comme une opportunité plutôt que comme une contrainte liée au chômage. Même si une autre étude nous apprend par ailleurs que 37 % des chômeurs changent de métier.

Il n’y a pas d’âge pour se reconvertir !

Les personnes interrogées le confirment, toutes catégories d’âge confondues, des moins de 25 ans aux séniors, et cela quelle que soit la catégorie socio-professionnelle ; la reconversion n’est pas réservée aux CSP+, ni aux CSP-.

>> Voir tous les témoignages sur la reconversion professionnelle

Ainsi 50 % des actifs ont déjà changé de métier et un tiers serait prêt à se lancer.


Ce matin s’est décidé, je change d’existence ! La reconversion en musique par Eurêka

Les freins à la reconversion professionnelle

67 % des Français pensent que changer de métier est difficile, surtout les femmes (74 % contre 60 % des hommes). La formation, notamment son coût et sa qualité, représente le principal frein à la démarche d’une reconversion professionnelle. 38 % des Français sont en effet freinés par la difficulté de trouver la bonne formation et 32 % par le coût.

Lire aussi >> Comment financer une formation ?

Quel métier choisir ?

Selon les personnes interrogées, les métiers du numérique sont les plus porteurs (57 %), devant l’artisanat (32 %) et les métiers commerciaux (23 %).

Si les Français sont attirés par les métiers du numérique qu’ils jugent quasiment à l’unanimité « intéressants » et « vecteurs de croissance pour l’économie française », ils pensent toutefois que ces métiers sont mieux adaptés aux jeunes. Ainsi 50 % des Français ne se sentiraient pas cabales de se reconvertir dans le numérique. L’étude relève un paradoxe : en fait, les plus jeunes sont les premiers à trouver ces emplois du numérique « techniquement difficiles » (72 % contre 63 % en moyenne) !

Pourquoi alors ne pas se lancer ? Et utiliser vos heures DIF avant 2020 pour ne pas perdre vos droits à la formation.

>> Consultez l'annuaire des formations

 Par Natacha Le Jort

Sur le même sujet

> Reconversion dans l’informatique
> Les métiers qui recrutent en 2017
> Le succès du compte personnel de formation (CPF)

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS