1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Création d'entreprise
  8. >
  9. Les salariés de la French Tech sont plus heureux au travail

Les salariés de la French Tech sont plus heureux au travail

Les salariés de la French Tech sont plus heureux au travail
Publié le 13/06/2017

Il fait bon travailler dans les entreprises de la Fench Tech, d’après le dernier baromètre Paris Workplace qui a souhaité mesurer le niveau de satisfaction réel de ces salariés et le comparer avec celui du reste de la population active. Alors, la start-up, toujours aussi cool ?

Plus de bien-être dans la French Tech

Les salariés de la French Tech, toutes catégories confondues, évaluent leur bien-être au travail à 7,9 sur 10, alors que ceux qui n’y travaillent pas donnent une moyenne de 6,5 sur 10. Tel est le premier constat de l’étude Paris Workplace réalisée auprès de 2 700 salariés, dont 1 755 représentatifs de la population active parisienne et 909 salariés issus de 10 sociétés de la French Tech, telles que Drivy, Critéo ou Meetic.

Les salariés de la French Tech sont également moins stressés au travail (25 % contre 38 % pour le reste de la population active). Le « fun » fait partie de leurs valeurs de culture d’entreprise, ils exigent un lieu de travail hyper central, arrivent plus tard au bureau et accordent moins d’importance à leur tenue vestimentaire.

Lire aussi >> L’interview anti-stress
Bureau French Tech

Les salariés French Tech sont satisfaits de leurs bureaux

Seulement 1 %

des salariés French Tech travaillent dans un bureau individuel fermé.

A 88 %, contre 72 % de la population générale. L’environnement de travail représente un critère important pour les salariés de la French Tech qui considèrent leurs bureaux comme une source de motivation ayant un impact sur la performance, l’image et  la réputation de l’entreprise. Les bureaux sont même une source de fierté pour une majorité d’entre eux (86 % contre 54 % de la population générale).

Contrairement au reste de la population dont le degré de bien-être diminue en bureau ouvert, les salariés French Tech sont d’autant plus heureux qu’ils n’ont pas de bureau attitré et se sentent mieux dans un open space de plus de 6 personnes que dans un bureau fermé et partagé avec moins de 6 personnes. Pour eux, un bureau fermé est synonyme d’« isolement ».

Des nomades qui travaillent en équipe

Pour tous, travailler en équipe est la première raison de se rendre au bureau, loin devant l’accès à l’information.  Dans les entreprises de la French Tech, 68 % des salariés travaillent très souvent en équipe, contre 39 % de la population générale. Ces premiers veulent toujours plus d’espaces collaboratifs, au détriment d’espace personnel pour leur poste de travail.

Portrait-robot du salarié French Tech

Il s’agit généralement d’un homme de moins de 35 ans issu de l’ingénierie et R&D. Il a 2,5 d’ancienneté en moyenne (contre 9,7 pour la population générale !) et travaille à 2 endroits ou plus dans la journée.

Travail nomade French TechLe bureau comme lieu de vie

Contrairement aux actifs parisiens qui estiment que le bureau est « un lieu de travail où il s’agit de passer le moins de temps possible », 82 % des salariés French Tech considèrent leur bureau non seulement comme un lieu de travail, mais aussi comme un lieu de vie où ils aiment passer du temps !

Pourquoi ?

Déjeuner French Tech

Ils prennent aussi plus souvent un verre entre collègues après le travail, considèrent que leur société possède une culture d’entreprise et que les bureaux en sont les reflets.

 Valeurs French Tech

Exit les horaires rigides ? A discuter autour d"une pause café.

 Par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille

> Le portrait d'un entrepreneur de la French Tech
> Quels sont les salaires dans les métiers du numérique ?
> Reconversion dans l'informatique

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS