1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Mobilité
  8. >
  9. Des prévisions d’embauches inégalées pour les cadres d’ici 2019

Des prévisions d’embauches inégalées pour les cadres d’ici 2019

Des prévisions d’embauches inégalées pour les cadres d’ici 2019
Publié le 10/07/2017

Le recrutement des cadres devrait atteindre de nouveaux records, selon l’Apec qui prévoit jusqu’à 676 000 embauches entre 2017 et 2019, dans un contexte de croissance économique soutenue.

Les créations nettes d’emplois devraient s’intensifier en France

203 000 emplois salariés marchands seraient créés en 2017, selon l’Insee, contribuant à faire reculer le taux de chômage. Et cela profiterait aux cadres, avec une prévision de 5 % d’augmentation du nombre de recrutements de cadres dès l’année 2017.

58 %

des entreprises ont l’intention de recruter au moins un cadre au cours du 3e trimestre 2017 (+ 6 points par rapport à la même période de l’année précédente).

En effet, après plusieurs années de croissance bridée en France, les conditions d’une reprise économique soutenue (investissements des entreprises et des ménages, départ à la retraite de cadres en poste…) semblent enfin être réunies. Selon le dernier baromètre trimestriel de l’Apec (Association pour l’emploi des cadres), la confiance des entreprises sera de nouveau de mise et elles devraient recruter tous les profils de cadres, même si les embauches profiteront davantage aux jeunes diplômés ou aux cadres très expérimentés.

Lire aussi >> Comment sont recrutés les cadres ?

Une hausse continue du recrutement des cadres jusqu’en 2019 ?

Le volume de recrutements de cadres progresserait de 5 % chaque année entre 2017 et 2019.

Réponse détaillée de Jean-Marie Marx, directeur général de l’Apec : « Les recrutements de cadres vont atteindre des niveaux inégalés entre 2017 et 2019. Dans un contexte économique caractérisé par une croissance soutenue et une solide confiance des entreprises, le nombre d’embauches devrait s’établir à près de 215 000 en 2017. Il dépasserait le seuil des 225 000 en 2018 et des 236 000 en 2019. En outre, les difficultés rencontrées par les recruteurs devraient s’intensifier, les conduisant à se tourner davantage vers les débutants et des profils plus expérimentés. »

LE BEMOL

Ces prévisions à la hausse pourraient être contrariées par certains « aléas », tels que l’impact du Brexit, les menaces terroristes, les tentations isolationniste et protectionniste de l’administration Trump  ou la baisse de la consommation des ménages.

La rédaction vous conseille

> Deux tiers des cadres souhaitent changer de poste d’ici 3 ans
> Les cadres ont-ils un bon niveau d’anglais ?
> Portage salarial : cadre ou non cadre ? A vous de choisir !

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS