1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Mobilité
  8. >
  9. Les salariés les moins qualifiés souhaitent changer de métier

Les salariés les moins qualifiés souhaitent changer de métier

Les salariés les moins qualifiés souhaitent changer de métier
Publié le 17/08/2017

Les salariés les moins qualifiés sont nettement moins nombreux à faire une demande de formation professionnelle et aspirent davantage à changer de métier.

Deux-tiers des salariés veulent se former dans les 5 années à venir

Les dernières réformes en matière de formation professionnelle placent le salarié au cœur de l’action de formation et veulent en faire un acteur. La motivation du salarié et sa prise d’initiative deviennent ainsi des leviers importants de l’accès à la formation.

Lire aussi >> Formation qualifiante, certifiante ou diplômante : que choisir ?

Selon la dernière enquête sur les formations et itinéraires des salariés (Défis) réalisée par le Céreq, la plupart des salariés souhaitent se former dans les 5 années à venir, quel que soit leur niveau de formation, mais ceux qui occupent les emplois les moins qualifiés formulent moins de demandes. Le souhait et la demande de formation apparaissent ainsi comme deux réalités distinctes.

72 %

des employés de commerce souhaitent se former, soit autant que les cadres.

Les salariés occupant des emplois peu qualifiés sont moins satisfaits de leur situation professionnelle

Les personnes les moins qualifiées (ouvriers non qualifiés ou employés de commerce) qui souhaitent se former envisagent davantage de changer de métier, trouver un autre emploi ou changer d’entreprise. Elles trouvent souvent que l’emploi ne correspond pas à leur qualification ou que leur travail est moins intéressant.

Par exemple, 60 % des ouvriers non qualifiés trouvent les conditions de travail pénibles, contre 23 % des cadres.

D’autant plus que les possibilités d’évolution en interne sont plus restreintes pour les salariés occupant des postes moins qualifiés.

18 %

Seulement 18 % des employés de commerce déclarent avoir des chances d’augmentation de salaire dans les 12 prochains moins, contre 41 % des cadres.

Pour toutes ces raisons la formation professionnelle apparait pour les personnes occupant les emplois les moins qualifiés comme un moyen d’améliorer leur situation professionnelle en changeant de métier ou d’emploi.

La rédaction vous conseille
> Quel est le salaire moyen en France ?
> Formation : 56 % des salariés trouvent la démarche trop compliquée
> Les Français plébiscitent la reconversion professionnelle

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS