1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. >
  7. Pourquoi les cadres n’arrivent pas à déconnecter du travail ?

Pourquoi les cadres n’arrivent pas à déconnecter du travail ?

Pourquoi les cadres n’arrivent pas à déconnecter du travail ?
Publié le 14/09/2017

Plus des trois quarts des cadres déclarent consulter leurs messages professionnels (courriels, SMS ou appels) pendant le week-end et les vacances, selon un sondage Ifop.

Les cadres hyperconnectés pendant leurs loisirs cherchent avant tout à se rassurer

Parmi les 77 % des cadres, interrogés par l’Ifop, qui n’arrivent à couper totalement avec les communications professionnelles pendant leur temps de loisirs, près d’un tiers d’entre eux (31 %) déclarent même consulter « souvent » leurs communications professionnelles pendant les week-ends et les vacances. Seulement 23 % des cadres ne les consultent jamais à ces périodes-là ! Pourquoi ?

La majorité des cadres entretient ce lien avec la vie professionnelle avant tout pour s’assurer qu’il n’y a pas de problème en leur absence (à 80 %), puis pour éviter d’être débordé à leur retour (à 63 %, surtout dans les grandes entreprises). 26 % des cadres craignent de manquer d’éventuelles opportunités liées à leur travail (principalement dans les professions libérales) tandis qu’une minorité (à 14 %, et surtout chez les jeunes de moins de 35 ans) pense ainsi éviter d’éventuelles remarques d’un supérieur hiérarchique et rester irréprochable.

Derrière la raison première de cette hyperconnexion : se rassurer, l’institut Ifop voit en filigrane la difficulté des cadres à déléguer en leur absence.

Lire aussi >> 5 conseils pour déconnecter

Le libre accès aux outils de communication professionnelle est perçu comme du stress supplémentaire pour le salarié

Pour cette étude l’Ifop a interrogé en ligne un échantillon de 1001 personnes représentatives de la population française. A la question portant sur la possibilité d’accéder en permanence et simplement aux outils de communication professionnelle (courriels, téléphone, SMS…), y compris en dehors du temps de travail, près de la moitié des salariés (48 %) estiment que cela génère du stress. 34 % ont répondu que c’est plutôt une source d’agacement pour les proches. Seulement 18 % des salariés estiment que ces outils de communication professionnelle sont source d’apaisement.

Lire aussi >> Quels sont les salariés les plus heureux au travail ?

Si les avis des cadres sont très mitigés concernant la possibilité d’avoir accès à tout moment à ses messages professionnels, 60 % considèrent néanmoins que les nouvelles technologies (Internet, e-mails, smartphone…) dans le monde professionnel contribuent à améliorer la qualité de vie au travail. 40 % estiment le contraire. D’où la nécessité de mesures concrètes, liées notamment à la loi d’août 2015 « reconnaissant le caractère professionnel d’une maladie psychique comme le burn-out ».

La rédaction vous conseille
> Stress au travail : 35 % des cadres souhaitent changer de poste
> 32 métiers bien payés sans être stressants
> Plus de bien-être chez les salariés de la French Tech

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS