Le coworking, un phénomène en plein développement

Le coworking, un phénomène en plein développement
Publié le 18/09/2017

Malgré une disparité évidente entre les zones rurales et urbaines, le phénomène du coworking se développe rapidement avec une prévision de 1 000 tiers lieux en Ile-de-France à l’horizon 2021.

Les tiers lieux (coworking, bureaux mutualisés, fab labs...) explosent depuis 2010

Dans sa note rapide, l’institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile-de-France (IAU) a cartographié les tiers lieux, ces nouveaux espaces pour travailler autrement. En parallèle de la transformation des modes d’organisation du travail impactés par les outils numériques, de nouveaux lieux dédiés à la vie professionnelle émergent et leur nombre explose depuis 2010.

Ainsi en 2017, l’IAU dénombre 620 tiers lieux en Ile-de-France :

  • 171 espaces de coworking;
  • 146 bureaux mutualisés (télécentres et centres d’affaires) ;
  • 87 fab labs (ateliers de fabrication numérique)
  • et 216 lieux d’accompagnement des entreprises.

Les trois quarts de ces lieux recensés ont été créés depuis 2010 et leur nombre devrait atteindre le millier d’ici 2021. A noter qu’un tiers lieu est souvent hybride et qu’il se définit par rapport aux fonctions qu’il occupe : un espace de coworking peut par exemple accueillir un incubateur.

Selon l’institut d’aménagement et d’urbanisme, le coworking « émerge parallèlement à l’essor du mode projet, des microentrepreneurs et d’un engouement croissant pour les start-up ».

Cette dynamique des tiers lieux est soutenue par différents phénomènes :

  • de nouvelles formes de travail, plus flexibles (telles que les projets entrepreneuriaux);
  • le développement de l’économie collaborative (qui fait croître la part du travail indépendant, en particulier dans les services aux entreprises) ;
  • de nouvelles organisations dans les entreprises (hausse du travail à distance et celle du télétravail régulier en particulier)
  • le mouvement des makers et l’émergence d’outils de fabrication numériques (ex : imprimante 3D)

Quels sont les principaux avantages du coworking ?

  • Alternative au travail à domicile (sortir de l’isolement)
  • Réduction des temps de transport (gain de temps)
  • Meilleure gestion vie professionnelle/vie privée
  • Amélioration de la productivité et du travail en équipe

Cartographie de tiers lieux : déséquilibre entre territoire centraux et ruraux

Paris rassemble plus de la moitié des tiers lieux, soit 323 espaces, dont 80 % en cœur d’agglomération. Concentrés dans le centre et le nord-est de la capitale en raison du niveau moins élevé des loyers et de la présence plus importante de créatif ou d’indépendants travaillant dans le secteur du web.

L’Ile-de-France complète ce tableau pour les même raisons…

Avec 51 lieux pour Montreuil, Saint-Denis et Saint-Ouen.

79 lieux dans les Hauts-de-Seine (Boulogne, Issy les Moulineaux, la Défense…)

42 lieux dans le Val-de-Marne (Ivry, Vincennes)

Ainsi que 125 tiers lieux en grande couronne.

La rédaction vous conseille
> 32 métiers bien payés sans être stressants
> Le gouvernement veut encourager les travailleurs indépendants
> Avez-vous l’âme d’un entrepreneur ?

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS