Reconversion professionnelle : pourquoi hésiter ?

Reconversion professionnelle : pourquoi hésiter ?
Publié le 22/09/2017

64 % des personnes interrogées dans le cadre de l’étude NouvelleViePro aimeraient se lancer dans une reconversion professionnelle, mais hésitent encore. Pourquoi ?

Il n’y a pas d’âge pour penser à se reconvertir

D’après la dernière enquête de nouvelleviepro.fr menée en ligne auprès de 1 000 Français, plus de 8 personnes sur 10 ont déjà songé à faire une reconversion professionnelle mais n’ont pas encore franchi le cap. Parmi elles, les moins de 30 ans sont à peine plus nombreux que les 30-40 ans ou les 40-50 ans à rêver de reconversion. Toutes les tranches d’âge sont ainsi concernées par l’éventualité d’un changement de vie professionnelle.

Lire aussi >> Reconversion professionnelle : comment faire le bon choix ?

Retrouver du sens à son travail grâce à la reconversion

Comme pour ceux qui ont déjà fait une reconversion, exercer une activité en phase avec ses valeurs ou vivre de sa passion se positionne en première position parmi les motivations des personnes qui souhaitent se reconvertir un jour. Avoir fait le tour de son poste actuel est également un des leviers de cette démarche, devant le fait d’être mieux rémunéré. La quête de sens (à 70 %) prime ainsi sur les finances (27 %).

 Trouver du sens à son travail

 

Lire aussi >> 10 signes qui montrent qu’il faut faire une reconversion

La majorité des sondés souhaiterait se reconvertir d’abord pour apprendre un nouveau métier et/ou changer de secteur d’activité, plutôt que de travailler en indépendant ou de créer son entreprise. Mais presque tous y pensent à court ou moyen terme, c’est-à-dire d’ici un an ou 3 ans au plus tard. Seulement 6 % des personnes interrogées envisagent de faire une reconversion professionnelle dans plus de 3 ans.

Résultats de l'étude sur la reconversion professionnelle 2017 NVP

Quels sont les donc les freins à la reconversion professionnelle ?

Si la majorité des Français plébiscitent la reconversion professionnelle et que 28 % des personnes interrogées lors de cette enquête NouvelleViePro se sont lancées, un pourcentage non négligeable (64 %) hésite encore.

Parmi les raisons évoquées, le fait de ne pas savoir où commencer (à 38 %) et/ou le manque d’information ou d’accompagnement (30 %), ex aqueo avec le fait que le projet ne soit pas encore mûr, constituent les principaux freins à la démarche de changer de vie professionnelle.

Reconversion

En parallèle, une autre étude indiquait qu’en termes de formation, 56 % des salariés trouvent la démarche trop compliquée. D’où un fort besoin d’accompagnement. En effet, pour plus de la moitié des sondés (54 %), des informations sur les aides et les organismes pourraient les aider à avancer dans leur projet de reconversion.

Lire aussi >> Reconversion professionnelle : par où commencer ?

L’info en +

Seulement 8 % des sondés n’ont jamais pensé à faire de reconversion professionnelle, principalement parce qu’ils n’avaient pas d’idée de reconversion et/ou sont totalement épanouis dans leur job actuel.

Sur le même sujet
> 5 idées de reconversion
> Comment choisir un bon coach professionnel ?
> Le bilan de compétences
> Conseil en évolution professionnelle (CEP)
> 37 % des chômeurs changent de métier

Ils ont changé de métier ! Tous les témoignages de reconversion professionnelle

 

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS