1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Travailleur indépendant
  6. /
  7. Création d'entreprise
  8. >
  9. La vie d’entrepreneur est-elle compatible avec la vie de famille ?

La vie d’entrepreneur est-elle compatible avec la vie de famille ?

La vie d’entrepreneur est-elle compatible avec la vie de famille ?
Publié le 02/10/2017

Selon l’étude Legalstart, 74 % des entrepreneurs considèrent que leur vie professionnelle n’est pas compatible avec la vie de famille ou demande des sacrifices.

La majorité des entrepreneurs doivent faire des sacrifices pour concilier vie professionnelle et vie de famille

Tel est le constat principal de l’étude « Les entrepreneurs et la vie de famille », menée par Opinionway pour Legalstart auprès d’un échantillon de 1018 entrepreneurs et dirigeants d’entreprise. En effet,  seulement un quart des personnes interrogées déclarent qua la vie d’entrepreneur est compatible « sans problème » avec la vie de famille. Pour 68 % des sondés, cela demande des sacrifices tandis que 6 % répondent simplement « non ».

Parmi les raisons contextuelles qui expliquent cette difficulté :

  • Un entrepreneur travaille en moyenne 42 heures par semaine
  • 40 % des entrepreneurs travaillent plus de 50 heures par semaine
  • 74 % des entrepreneurs ont un conjoint actif

Du fait de leur activité professionnelle, 25 % des personnes interrogée ont déjà remis à plus tard ou renoncé à avoir des enfants.

Lire aussi >> Travail et garde des enfants : comment s’organisent les parents ?

L’entrepreneuriat, une affaire de famille ?

Paradoxalement, la création d’entreprise apparaît comme une affaire de famille, ou du moins comme une activité qui se transmet puisque 58 % des entrepreneurs et dirigeants d’entreprise interrogés ont au moins un membre de leur famille qui a créé une plusieurs sociétés, dont 27 % qui ont au moins un de leurs parents entrepreneur (le père pour 25 % d’entre eux, 23 % pour les grands-parents/oncles/cousins et 7 % pour la mère).

18% des entrepreneurs

travaillent avec leur(e) conjoint(e) dans leur société

A contrario, pour 40 % des sondés, aucun membre de leur famille n’a créé de société.

Lire aussi >> Avez-vous l’âme d’un entrepreneur ?

« La vie de famille est un sujet dont parlent rarement les patrons de petites entreprises, qui se plaignent peu, travaillent beaucoup et font donc des sacrifices. Leur semaine de travail, dont le volume horaire est élevé, ne correspond pas à des pics d'activité, mais est permanent, tout au long de leur vie professionnelle. Ils représentent le poumon de l'activité en France et ne connaissent ni les RTT, ni la déconnexion », a commenté Timothée Rambaud, fondateur de Legalstart.fr.

La rédaction vous conseille
> Votre enfant veut créer sa boîte ? 10 conseils pour l’accompagner
> La French Tech se développe à l’international
> Comment monter sa start-up ?

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS