1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Métiers
  8. /
  9. Mobilité
  10. >
  11. Gilles Noblet : « Chaque reconversion est unique et porte ses propres défis. »

Gilles Noblet : « Chaque reconversion est unique et porte ses propres défis. »

« Chaque reconversion est unique et porte ses propres défis. »
Mis à jour le 27/11/2017 - Publié le 13/10/2017

Entretien avec Gilles Noblet, coach en orientation et évolution professionnelle, autour de la reconversion, ses motivations et les modes d’accompagnement. Trouver un métier en phase avec ses valeurs, vivre de sa passion, commment se faire aider...

Gilles Noblet

Gilles Noblet a exercé durant 20 ans le métier de journaliste économique dans la presse spécialisée avant de devenir coach en 2004. Il est formateur agréé par l’Institut de la Vocation et l’auteur de plusieurs ouvrages : Et si je choisissais ma vie ! Trouver sa voie mode d'emploi, publié chez Eyrolles, ainsi que L’évolution professionnelle pour les nuls, à paraître le 16 novembre 2017.

L’évolution professionnelle pour les nuls


« 
De plus en plus de personnes se voient évoluer dans une carrière mouvante, et souhaitent pratiquer plus d'une seule profession dans leur vie. Pourquoi pas vous ? »


D’après une étude récente de NouvelleViePro, plus de 6 Français sur 10 songent à se reconvertir, mais hésitent encore à passer à l’action. Qu’en pensez-vous ?

Gilles Noblet : Compte tenu du temps et des sacrifices qu’elle demande, la reconversion volontaire nécessite beaucoup de motivation et une certaine force de caractère. Quitter un travail est en effet source de stress pour soi et pour ses proches, qui ne comprennent pas toujours ce choix très personnel. Mais le jeu en vaut bien souvent la chandelle.

La mobilité professionnelle, lorsqu’elle est choisie, conduit le plus souvent à une amélioration des conditions de travail et à un meilleur équilibre vie privée / vie professionnelle. En outre, les deux tiers des personnes qui se sont lancées volontairement dans une reconversion déclarent avoir davantage de possibilités d’évolution dans leur nouveau métier.

Pour les trentenaires, la reconversion est moins souvent subie et davantage choisie que pour les autres classes d’âge. Ayant moins de contraintes personnelles, ils franchissent plus facilement le pas.

Pour être un succès, un projet de reconversion doit intégrer des impératifs qui tiennent à la fois à l’âge de la personne et à la solidité du projet. Quand la reconversion est subie, elle est encore plus difficile à mettre en œuvre et se heurte à des résistances psychologiques, logistiques, géographiques.

Exercer une activité en phase avec ses valeurs ou vivre de sa passion semble être la motivation première des actifs qui souhaitent changer de vie professionnelle. L’avez-vous également constaté dans votre activité de coach ?

Gilles Noblet : Avoir une activité en phase avec ses valeurs est légitime. C’est ce qui fait qu’on se sent bien dans son travail ou dans une entreprise. Et je recommande de postuler dans des entreprises dont les valeurs nous parlent. Certaines mettent en avant leurs valeurs à l’image de nombreuses start-up qui pratiquent le recrutement affinitaire.

Vivre de sa passion est plus complexe. En réalité la majorité des gens ont des centres d’intérêts mais pas automatiquement une passion. Une passion est quelque chose d’intense qui ne nous lâche pas. Quand on est habité par cette énergie puissante, il est difficile de vivre sans s’y consacrer entièrement. Cela peut se révéler particulièrement gratifiant, mais ce n’est pas sans risque. Si nos passions peuvent éclairer nos choix professionnels, certaines d’entre elles sont comme des feux de paille et peuvent nous aveugler.

À 20 ans, Françoise voulait à tout prix devenir comédienne. Elle est montée à Paris et a vécu deux années, marquées par une descente aux enfers, qui l’ont poussée à reprendre ses études de droit. On peut imaginer qu’elle aurait regretté toute sa vie de ne pas avoir essayé. Derrière cette envie d’être comédienne, il y avait le besoin d’être sur le devant de la scène qu’elle a pu combler plus tard en devenant journaliste et présentatrice du journal télévisé.

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour alimenter votre passion

  • Vous pouvez faire un job alimentaire et vous investir en parallèle dans une activité qui vous passionne.
  • Vous pouvez aussi occuper un job qui vous convient tout en gardant votre passion en tête pour la réaliser quand les conditions seront favorables.
  • Vous pouvez aussi décider de faire de votre passion votre métier, dès votre plus jeune âge, en organisant tout comme un vrai pro.

Comment aider concrètement les personnes qui veulent évoluer professionnellement ?

Gilles Noblet : On se sent en général démuni quand on envisage de faire émerger un nouveau projet et de le porter contre vents et marées. Se faire accompagner n’est pas un aveu de faiblesse mais une preuve d’intelligence. Car c’est dans la confrontation avec l’autre qu’émergent souvent les solutions. Il est donc important de pouvoir se faire accompagner, soit par un conseiller en bilan de compétences, soit par un coach en évolution et transition de carrière. Le faire, c’est prendre le temps de se préparer et de se poser les bonnes questions dans un espace protégé pour bâtir un projet sur des fondations solides et non sur du sable.

La majorité choisit, en règle générale, de faire un bilan de compétences. Mais certains bilans ont comme un goût d’inachevé et peuvent provoquer alors un sentiment de frustration, d’espoir anéanti. Parfois la personne reste avec une vision floue de sa valeur ajoutée spécifique, hésite et reste indécise sur les choix à faire et se trouve démunie pour passer à l’acte. Elle peut aussi se retrouver avec des conclusions pas vraiment adaptées, avoir des difficultés à transformer l’essai en un projet concret ou bien encore s’apercevoir en déroulant son projet que la réalité semble en déphasage avec ses aspirations.

Un coaching de carrière peut être une solution alternative ou complémentaire au bilan. Il s’agit d’un coaching spécifique qui suppose de la part du coach plusieurs savoir-faire en matière d’accompagnement et une position d’expert sur les aspects de gestion de carrière, de projet professionnel et d’évolution des métiers.

Le coach est au service de cette volonté de prendre son destin en main et d’agir en acteur de son parcours professionnel.

Gilles Noblet propose ce mode d’accompagnement avec les bénéfices suivants :

  • Approfondir la connaissance de ses talents et aligner l’intérieur (sa raison d’être) et l’extérieur (son offre de service).
  • Être à même de mettre en œuvre son nouveau projet et conduire sa recherche de façon efficace en étant dans l’intelligence de l’action.
  • Apprendre à passer n’importe quel cap professionnel. C’est ce qu’on appelle le Savoir Devenir.

 Propos recueillis par Natacha Le Jort

 

Sur le même sujet
> Bilan de compétences ou coach professionnel, que choisir ?
> 10 signes qui montrent qu’il faut faire une reconversion
> Conseils pour une reconversion professionnelle réussie

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS