1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Métiers
  8. /
  9. Formation
  10. /
  11. Mobilité
  12. >
  13. 92 % des actifs jugent la VAE utile dans leur parcours professionnel

92 % des actifs jugent la VAE utile dans leur parcours professionnel

92 % des actifs jugent la VAE utile dans leur parcours professionnel
Mis à jour le 11/05/2018 - Publié le 19/10/2017

La majorité des actifs sont satisfaits d’avoir entrepris une validation des acquis de l’expérience (VAE) qui permet principalement d’accéder à un niveau de qualification supérieur.

Un taux de réussite élevé pour la VAE

D’après l’enquête menée en ligne par le Fongecif Île-de-France auprès de 626 bénéficiaires d’une VAE, ce dispositif bénéfice d’un taux de réussite élevé avec 82 % de personnes ayant obtenu une validation totale. Dans ce cas, 63 % accèdent à un niveau de qualification supérieur à celui qu’ils avaient avant.

94 % des bénéficiaires sont satisfaits d’avoir effectué cette démarche (dont 76 % de « très satisfaits »).

Top 3 des certifications les plus demandées :

  • CAP petite enfance
  • BTS Assistant de manager
  • Diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie

Profil des bénéficiaires d’une VAE au Fongecif Île-de-France

99 % des bénéficiaires d’une validation des acquis de l’expérience étaient en CDI avant de démarrer leur VAE ; l’âge moyen est de 39 ans ; 65 % sont des employés ; 80 % ont suivi une VAE en dehors de leur temps de travail et 26 % ont d’abord effectué un bilan de compétences.

Se faire accompagner pour réussir sa VAE ?

Fréquemment, l’élément déclencheur d’une démarche de VAE réside dans le souhait d’obtenir une reconnaissance personnelle ou de montrer sa capacité à décrocher un diplôme. Lors du processus de la VAE, rédiger son dossier de validation constitue la difficulté première. Aussi 9 personnes sur 10 ont été accompagnées lors de cette étape de rédaction, mais aussi lors de la préparation de l’entretien avec le jury et éventuellement pendant la mise en situation professionnelle. 95 % des sondés estiment que l’accompagnement est utile. D’ailleurs les chiffres l’attestent puisque 84 % de ces personnes ont été  au bout de leur VAE.

 Motivations pour faire une VAE

La VAE aboutit à une réelle évolution professionnelle, voire à une reconversion

En effet, pour les personnes qui ont achevé leur VAE, 24 % ont ensuite suivi une formation pour obtenir un diplôme ou une certification plus élevée, toujours en lien avec la certification obtenue grâce à la VAE.

Concernant les personnes en emploi au moment de la VAE :

  • 2 personnes sur 10 ont changé de métier (surtout les hommes)
  • 25 % ont changé d’entreprise et/ou eu une augmentation de leur rémunération
  • 27 % ont connu une hausse de leurs responsabilités

L’étude du Fongecif montre ainsi le besoin d’adéquation pour les bénéficiaires d’une VAE entre leur fonction et leur diplôme.

Sur le même sujet
> CPF, CIF, VAE, quel dispositif de formation me convient ?
> Découvrez le témoigne de Stéphane Castella, accompagnateur VAE : « Il est possible de faire un métier qui vous plait et votre expérience vaut de l'or. »

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS