1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Travail : les managers Millennials changent les codes

Travail : les managers Millennials changent les codes

Travail : les managers Millennials changent les codes
Mis à jour le 31/01/2018 - Publié le 12/12/2017

Comme à chaque fin de cycle, une génération succède à une autre. Aujourd’hui, c’est au tour des managers Millennials d’imposer leur conception du monde du travail.

Une nouvelle génération en faveur d’un management « horizontal »

Les managers Millennials, c’est cette nouvelle génération de responsables nés après les années 1980. Parce que chaque nouvelle vague témoigne d’un changement profond des mentalités, on assiste à une conception très marquée de management à l’horizontal. Avec une volonté clairement affichée de ne plus reproduire les traditionnelles entreprises guidées par un « bon père de famille », les managers Millenials semblent avoir introduit le concept de plaisir et d’accroissement du travail collaboratif.

75 % des Millenials souhaitent que le monde des affaires tout entier devienne davantage collaboratif, d’après une étude menée par Kantar Futures et American Express.

Une remise en cause du concept traditionnel d’entreprise

S’il est un maître mot qui se profile à l’horizon du manager 2.0, c’est bien celui du « sens ». Les managers Millennials revendiquent fièrement leur attachement à l’autonomie, au sens de leur travail, au besoin de reconnaissance. Le chef de projet tend à renverser le chef d’entreprise. L’important est moins la vision d’un individu éclairé que celle de l’équilibre entre le projet et son opérationnalité épanouissante.

En France, 81 % des Millenials estiment qu’il est important que les valeurs de l’entreprise correspondent aux leurs.

Contrairement aux idées reçues, si les managers Millennials sont nés avec l’omniprésence renforcée du numérique, ils sont les premiers à remettre en cause ce nouvel ordre mondial. Le numérique, d’abord conçu comme un outil de développement, est désormais rejeté pour son aspect intrusif. La coupure numérique ou le droit de décrocher de son travail devient une nécessité réelle pour 38 % des Millenials.

Lire aussi >> Emploi : quelles compétences pour demain ?

Chercher un emploi aujourd’hui pour ces managers ou pour ceux qui vont travailler à leur côté implique une bonne connaissance des évolutions numériques mais aussi une volonté tenace de ne pas se laisser étouffer par des outils qui contribuent à alourdir la charge mentale des actifs.

Un tournant numérique (in)évitable

Remettre en cause l’idée de connexion permanente ne signifie pas renoncer à son smartphone ou aux réseaux sociaux. La nouvelle mission des managers Millennials est de trouver l’équilibre entre ces transformations et l’épanouissement personnel que la surabondance d’outils numériques menace parfois.

Lire aussi >> Concilier vie professionnelle et vie privée

La transformation numérique des entreprises ne peut se faire sans une prise de conscience accrue des dangers du tout numérique. Les managers Millennials représentent sans doute cette première nouvelle génération de chefs d’entreprise qui ont connu les bienfaits et les méfaits du Web. Ils ont désormais la tâche difficile de rétablir l’équilibre dans des milieux de travail où les emails ont littéralement englouti les cerveaux. A eux de dessiner l’avenir des entreprises libérées de la numérisation à outrance.

 Par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille
> Révolution au travail : les grandes tendances du futur
> Le monde professionnel vu par les 20-30 ans
> 5 conseils pour déconnecter

Toutes les actualités

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS