1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Mobilité
  6. >
  7. 3,5 millions de Franciliens ont quitté l’Ile-de-France

3,5 millions de Franciliens ont quitté l’Ile-de-France

3,5 millions de Franciliens ont quitté l’Ile-de-France
Publié le 21/12/2017

Sur les 10 millions de natifs franciliens, un tiers a quitté l’Ile-de-France pour la province. La même proportion de Parisiens suit ce mouvement, selon l’Insee.

Un tiers des natifs de Paris vivent en province

L’Insee vient de publier une étude démographique constatant que les personnes nées à Paris ou en région parisienne ont de plus en plus tendance à s’installer dans une autre région. Et ce mouvement progresse régulièrement depuis 1999. Ainsi, en 2006, seulement 56 % des personnes nées en Ile-de-France y vivaient encore (contre 70 % en 1999).

Pourquoi quitter l’Ile-de-France ?

Les natifs franciliens quittent leur région natale essentiellement pour des raisons professionnelles, mais aussi en raison du coût du logement. Ils sont en quête d’un meilleur cadre de vie, notamment lorsqu’ils ont des enfants ou qu’approche l’âge de la retraite

Où s’installent les ex-Franciliens ?

Lorsqu’ils quittent la région pour la province, une majorité d’entre eux privilégie les régions méridionales, telles que :

La région Centre-Val-de-Loire, de par sa proximité géographique, accueille aussi 10 % des natifs franciliens.

Lire aussi >> Les meilleures villes où travailler en 2017

Les Parisiens bougent moins loin

Si le sud de la France est prisé par les natifs franciliens, les personnes nées à Paris s’éloignent moins de la capitale. Selon les chiffres de l’Insee, 3,1 millions de personnes nées à Paris vivent en France en 2014 et se répartissent de la façon suivante : un tiers est en province et le reste en Île-de-France (soient environ 2 millions de personnes). Pour ces dernières qui résident en Île-de-France, un peu plus du tiers (700 000 personnes) restent à Paris, tandis que les deux autres tiers restants s’installent plutôt en petite couronne (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne ou Seine-Saint-Denis) qu’en grande couronne.

Quant aux 15-29 ans nés à Paris, 41 % résident toujours dans la capitale, 39 % en petite couronne et 20 % en grande couronne.

Sur le même sujet
> Top 10 des villes préférées des cadres parisiens
> Pourquoi les salariés changent-ils d’emploi ?
> Où vont les cadres en France ?

Julien Aymard, ex-Parisien

La vie parisienne ne lui manque pas !
Découvrez le témoignage de Julien Aymard, 32 ans, qui a quitté Paris.

 

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS