1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Formation
  6. /
  7. Mobilité
  8. >
  9. Facebook investit dans la formation au numérique en France

Facebook investit dans la formation au numérique en France

Facebook investit dans la formation au numérique en France
Publié le 05/02/2018

Facebook, le plus grand réseau social, se lance dans la formation avec deux programmes visant à former au numérique 65 000 personnes en France d’ici fin 2019.

Se former au numérique avec Facebook et Pôle emploi

Facebook a non seulement annoncé investir 10 millions d'euros dans l'intelligence artificielle en France et recruter 30 nouveaux chercheurs pour son centre sur l'intelligence artificielle (IA) créé en 2015 à Paris, mais aussi former 65 000 personnes au numérique d’ici la fin de l’année prochaine.

> Travail : comment tirer le meilleur parti du numérique ?

D’après le réseau social américain, « ces initiatives s'inscrivent dans un programme pan-européen, l'ambition de Facebook étant de former d'ici 2020 un million de personnes et créateurs d'entreprises ».

En partenariat avec Pôle emploi, le réseau social n° 1 compte en effet mettre en place un programme pour former 50 000 personnes aux compétences numériques d'ici fin 2019, et les aider ainsi à s'insérer dans le marché du travail. Un autre programme vise à aider 15 000 femmes à créer leur entreprise.

En chiffres

Facebook compait 33 millions de membres dans l’Hexagone en juin 2017 (14 millions pour LinkedIn). 59 % des Français sont membres d’un réseau social !

Développer l’entreprenariat au féminin

Dès cette année, Facebook s’associe avec Social Builder, la "start-up sociale" française, afin de déployer à l’échelle française la campagne "She Means Business", déjà lancées dans plusieurs pays. 3 500 femmes pourront ainsi bénéficier de formations intensives dans plusieurs villes. En parallèle, 11 500 femmes pourront se former aux compétences numériques grâce à un kit de formation en ligne.

Ces programmes seront entièrement gratuits et pas uniquement réservés aux utilisateurs du réseau.

  Par Natacha Le Jort


La rédaction vous conseille


> 74 % des salariés ont un avis positif sur l’automatisation du travail
> D’ici 2030, 375 millions d’actifs changeraient de métier
> L’évolution des métiers en France depuis 30 ans
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS