1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. >
  7. Des perspectives d’emploi à la hausse pour le 2e trimestre 2018

Des perspectives d’emploi à la hausse pour le 2e trimestre 2018

Des perspectives d’emploi à la hausse pour le 2e trimestre 2018
Mis à jour le 16/04/2018 - Publié le 13/04/2018

Les intentions d’embauche en France augmentent de 4 % au deuxième trimestre 2018. Les secteurs de l’agriculture et la construction se démarquent fortement.

Les employeurs français envisagent d’embaucher davantage en ce deuxième trimestre 2018

Ce trimestre s’annonce positif avec une augmentation des intentions d’embauche, selon le dernier baromètre ManpowerGroup qui a interrogé 1 001 employeurs en France sur la base d’une unique question : « Comment anticipez-vous l’évolution des effectifs de votre entreprise au cours du prochain trimestre, jusqu’en fin juin 2018, par rapport au trimestre actuel ? »

Et les résultats convergent vers une hausse des intentions d’embauche de la part des employeurs français, avec une prévision nette d’emploi de +4 % par rapport au trimestre précédent (soit +2 points).

Lire aussi >> 83 % des patrons de PME ont du mal à recruter

L’agriculture et la construction sont les secteurs les plus dynamiques

Les chefs d’entreprise de la construction et surtout de l’agriculture chercheront à recruter au cours de ces 3 prochains mois.

En bref

Selon Alain Roumilhac, Président de ManpowerGroup France : « Deux secteurs se distinguent : la construction d’abord, avec un niveau record de mise en chantiers de logements neufs en 2017, ce qui a bénéficié à l’ensemble de la filière ; l’agriculture ensuite, avec un niveau d’intentions d’embauche élevé, pour le troisième trimestre consécutif. Le secteur bénéficie de la forte hausse de la demande mondiale pour les produits agro-alimentaires. »

L’étude révèle que grâce notamment à la reprise des exportations agro-alimentaires (+6,5 % en 2017), le secteur de l’agriculture est le plus dynamique (+8 % sur ses intentions d’embauche par rapport au trimestre précédent).

Pour le secteur de la construction, les intentions d’embauche sont également en hausse (8 %) mais stagnent par rapport au trimestre précédent. Une stagnation liée au tassement de la construction neuve.

Le Nord et la région parisienne devraient embaucher d’avantage

Les intentions d’embauche varient selon les régions. Le Nord et la région parisienne enregistrent les plus forts pourcentages en termes de perspectives d’emploi.

Parmi les 5 régions étudiées par ManpowerGroup, 4 se révèlent dynamiques. Et la région Nord enregistre la plus forte croissance (+8 %), soit un gain de 6 points comparé à la même période en 2017. L’industrie et les services sont, dans cette région, les secteurs qui bénéficient le plus des effets de ce boom économique.

Lire aussi >> Emploi : l’industrie française recrute 230 000 personnes par an

Quant à la région parisienne, elle conserve son dynamisme au niveau des intentions d’embauche (+5 %).

Lire aussi >> Top 5 des offres d'emploi à Paris en 2018

Dans la région Centre-Est, la majorité des employeurs restent focalisés sur l’amélioration de la productivité de leur entreprise plutôt que sur le recrutement, ce qui explique la diminution de 4 points des intentions d’embauche par rapport à la même période en 2017.

 

 Par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille

> Les entreprises qui recrutent en ce moment
> 10 questions courantes en entretien d’embauche 
> Top des secteurs qui recrutent en Ile-de-France en 2018
Top des offres d'emploi à Paris
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS