1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Formation
  6. >
  7. Le gouvernement finance 10 000 formations dans le numérique

Le gouvernement finance 10 000 formations dans le numérique

Le gouvernement finance 10 000 formations dans le numérique
Mis à jour le 30/04/2018 - Publié le 24/04/2018

Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, prévoit 10 000 formations aux métiers du numérique d’ici à 2022 dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences (PIC).

10 000 formations au métier du numérique pour un accès à l’emploi durable

Selon Muriel Pénicaud : « Afin de proposer des formations de qualité et d’atteindre un taux d’emploi élevé, la priorité doit être donnée à des formations longues et qualifiantes, à l’innovation et à un accompagnement individualisé. »

Lire aussi >> Emploi et révolution numérique : quelles compétences pour demain ?

80 000

emplois non-pourvus dans les nouvelles technologies.

Dans cette perspective, la ministre du Travail a annoncé 10 000 formations au numérique d’ici 2022, mais pas seulement. Le plan d’investissement dans les compétences, auquel un budget de 15 milliards d’euros a été dédié pour la période 2018-2022, ambitionne également d’offrir un accompagnement gratuit dans l’accès à des formations pour un million de jeunes et un million de demandeurs d’emploi peu qualifiés.

Ces formations s’inscrivent dans une volonté de création d’une « société de compétences » où les secteurs affichant des besoins de recrutement importants pourront trouver les compétences nécessaires en face, sans aucune discrimination territoriale. Dans le secteur du numérique qui reste très inclusif, le chômage, surtout chez les jeunes en décrochage scolaire, peut être considérablement réduit puisque généralement cette génération Y dispose d’un véritable attrait pour le digital.

Lire aussi >> Microsoft France : la première formation en intelligence artificielle 

Deux mesures d’accompagnement et de financement des formations prévues

Afin d’encourager la transition digitale de l’économie, le Plan d’investissement dans les compétences prévoit d’appuyer financièrement les entreprises dans la formation au numérique des demandeurs d’emploi.

D’une part, une aide spéciale « métiers du numérique » sera attribuée par Pôle emploi aux entreprises qui accepteraient de former un candidat. D’autre part, les entreprises souhaitant développer en interne les compétences numériques de leurs salariés bénéficieront de la nouvelle « aide au projet d’inclusion de compétences numériques ». Cette aide financière comportera la prise en charge du coût de la formation, jusqu’à 8 euros par heure, ainsi que la rémunération du candidat en formation.

Les 10 000 formations au numérique s’inscrivent dans un partenariat gagnant-gagnant entre le candidat et l’entreprise, puisque cette dernière assure la formation d’un potentiel futur employé et le candidat acquiert des compétences qui lui seront indispensables dans son évolution professionnelle.

Exemples de métiers visés par le plan 10 000 formations dans le numérique.

  • Community manager
  • Développeur
  • Data analyst
  • Digital curator
  • Forgeur numérique
  • Intallateur domotique
  • Modeleur 3D
  • Responsable CRM
  • Traffic manager
  • Web designer

Lire aussi >> Top 10 des métiers de l’informatique les mieux payés

Le plan des 10 000 formations aux métiers du numérique intéressent de nombreux partenaires

Cette initiative gouvernementale de 10 000 formations aux métiers du numérique est une stratégie pour réduire le chômage, en privilégiant notamment 80 % des personnes ne disposant pas d’un baccalauréat.

L’actu en +

30 % des formations labélisées Grande école du numérique se dérouleront dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

Lire aussi >> Qu’est-ce qu’un emploi franc ?

Derrière ce projet, de nombreux organismes sont prêts à apporter leur soutien. Le réseau de la Grande école du numérique, Pôle emploi et Syntec numérique entre autres. Certaines entreprises comme IBM, Accenture, Capgemini, Linagora, Econocom ou encore Linagora, Computacenter et CGI se sont déjà engagées à recruter des stagiaires à l’issue de leur formation dans le cadre de ce plan d’investissement dans les compétences.

Par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille

> 71 % des Français ont déjà suivi une formation professionnelle
> Le secteur des jeux vidéo devrait créer 1 300 emplois en 2018
> Quels sont les salaires dans les métiers du numérique ?
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS