1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Mobilité
  8. >
  9. Taïwan, le Japon et les Etats-Unis : 3 pays qui recrutent

Taïwan, le Japon et les Etats-Unis : 3 pays qui recrutent

Taïwan, le Japon et les Etats-Unis : 3 pays qui recrutent
Mis à jour le 30/04/2018 - Publié le 27/04/2018

Parmi les pays qui recrutent le plus au deuxième trimestre 2018, trois pays se distinguent : Taïwan (+26 %), le Japon (+24 %) et les Etats-Unis (+18 %).

Taïwan, n° 1 des prévisions d’embauche

Sur 44 pays étudiés dans le cadre du Baromètre ManpowerGroup des perspectives d’emploi 2018, Taïwan se hisse en tête de ce classement international avec une progression de 24 % des intentions d’embauche au deuxième trimestre 2018. Ce score élevé s’explique par la croissance record qu’a connue Taïwan en 2017, grâce notamment au fort rebond de ses exportations.
recrutement-taipei

Si vous souhaitez effectuer un séjour à Taïwan inférieur à 90 jours, vous n’avez pas besoin d’un visa. Pour toute information complémentaire concernant notamment l’expatriation, contactez le Bureau de Représentation de Taipei à Paris (78 rue de l’Université) qui fait office de consulat car il n’existe pas d’ambassade de Taïwan en France.

Lire aussi >> Se renseigner avant de s’expatrier

2. Japon

Les prévisions d’embauche au Japon, d’ici fin juin 2018, augmentent de 24 %. De plus, le taux de chômage au Japon est au plus bas depuis 1993.

tokyo

A noter que pour les Français âgés entre 18 et 30 ans, le Programme Vacances Travail (PVT) offre la possibilité de passer une année au Japon et d’y travailler ; le visa PVT est gratuit pour cette destination.

3. Etats-Unis

Si les Etats-Unis anticipent une hausse notable de leurs effectifs (+18 %), ils perdent néanmoins 1 point par rapport au trimestre précédent. Les Etats-Unis recrutent notamment dans les secteurs des services, des nouvelles technologies, de la finance, du tourisme ou de l’artisanat.

newyork-recrutement

Du côté européen

Les Etats-Unis sont talonnés par des pays européens comme la Hongrie (+18 %), la Grèce et la Turquie (+16 %).
recrutement-budapest

L’info en +

L’entreprise Arpitec, dont le siège se situe à Forbach, recherche par exemple de nouveaux salariés spécialisés dans la programmation et la mise en service de machines essentiellement industrielles.  Dédiée à la programmation et la mise en service de robots, cette entreprise recrute des geeks voyageurs, susceptibles de voyager partout dans le monde, de la Hongrie à l'Allemagne en passant par la Turquie.

Quant aux employeurs les plus pessimistes, ils se trouvent… en Italie. Ce pays accuse un retard en termes de productivité et cela constitue un frein pour sa compétitivité.


Par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille

> Pénuries de main-d’œuvre au Canada
> Vienne, la meilleure destination pour la qualité de vie
> Le Programme Vacances Travail (PVT) s’ouvre au Brésil
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS