1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Formation
  6. /
  7. Création d'entreprise
  8. >
  9. Entrepreneuriat : 92 % des salariées souhaitent bénéficier d’un coaching

Entrepreneuriat : 92 % des salariées souhaitent bénéficier d’un coaching

Entrepreneuriat : 92 % des salariées souhaitent bénéficier d’un coaching
Mis à jour le 04/05/2018 - Publié le 30/04/2018

La majorité des entrepreneures et intrapreneures misent sur les formations et le coaching afin de booster leurs compétences pour développer leur boite.

Les femmes se forment pour dominer le monde entrepreneurial

« Elles changent le monde », l’étude exclusive réalisée à l’occasion de la Journée de la Femme Digitale en partenariat avec Capgemini Consulting et La French Tech met en exergue l’appétence des femmes pour le coaching ainsi que pour les formations dans leur projet entrepreneurial.

Créer son entreprise, entreprendre un projet, manager une équipe ?

Les femmes sont de plus en plus attirées par ce type d’initiatives. Dans la tech, les entrepreneures à la tête des startup ne représentent que 10 % et moins de 28 % dans le digital. Mais il faut s’attendre à une nette évolution dans un futur proche, puisque aujourd’hui la majorité des femmes salariées souhaitent créer leur entreprise d'ici 3 à 5 ans.

Lire aussi >> Management : les femmes préfèrent (encore) les hommes

Se faire coacher ou se former pour s’adapter aux évolutions des métiers du digital

66 % des salariées expliquent que leur entreprise ne propose pas des formations ou du coaching, alors même que la majorité des sondées souhaite bénéficier de ce type d’accompagnement.

La prise d’initiative (entreprendre un projet ou créer son entreprise) est motivée chez 68 % des entrepreneures par la volonté d’indépendance et chez les intrapreneures, l’envie de donner du sens à leur vie (64 %) et le goût d’entreprendre (60 %).

Lire aussi >> 3 questions à un coach expert du monde de l’entreprise

La formation et le coaching pour briser les stéréotypes que les femmes ont d’elles-mêmes

Le leadership féminin reste encore pour beaucoup un mythe. Les mentalités progressent mais pas assez rapidement.

En bref

Selon Agathe Fourquet, co-fondatrice de Usine IO : « Une femme ne répond pas à une offre d’emploi quand elle n’est pas sûre à 90 % de répondre à tous les critères, alors que quand l’homme en coche 30 %, il répond. Ça, c’est très problématique. »

Lire aussi >> Une formation pour aider les femmes à négocier leur salaire

Si la grande majorité des femmes estime que le genre (masculin ou féminin) n’a plus sa place dans la question entrepreneuriale, 80 % des sondées confient néanmoins être victimes de préjugés. Encore aujourd’hui 20 % considèrent qu’être une femme est un handicap pour entreprendre.

Le management au féminin est une source de rentabilité financière

Si seulement les femmes représentaient la moitié de l’univers numérique, le PIB de l’Europe augmenterait de 9 milliards d’euros. Il a été constaté dans toutes les entreprises managées au sommet par des femmes qu'elles enregistrent une meilleure rentabilité.

Mais les difficultés restent majeures dans le parcours de ses entrepreneures. Notamment pour ce qui concerne le financement ; chez 75 % des femmes l’apport personnel est le moyen de financement le plus privilégié par rapport à d’autres, comme la levée de fonds.

Lire aussi >> Business plan : l’outil de référence pour créer son entreprise

Coaching

Plus de 70 % des femmes interrogées confient avoir dû redoubler d’effort dans la préparation de leur dossier de financement et plus de 60 % confient avoir eu recours au coaching pour préparer leur dossier de financement.

Par Djiba Diallo

La rédaction vous conseille

> Quels sont les secteurs porteurs pour la création d’entreprise ?
> Reconversion professionnelle : pourquoi les femmes choisissent la franchise
Financer une formation à la création d’entreprise grâce au CPF

Besoin de changer d'activité professionnelle ? A deux, c'est plus facile...

Faites-vous accompagner par un coach certifié

Coachs NVP
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS