1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Métiers
  8. /
  9. Formation
  10. /
  11. Mobilité
  12. >
  13. Devenez.fr : une formation et un CDI dans les métiers du numérique

Devenez.fr : une formation et un CDI dans les métiers du numérique

Devenez.fr : une formation et un CDI dans les métiers du numérique
Publié le 04/05/2018

Vous êtes demandeur d’emploi et souhaitez vous reconvertir dans un nouveau métier du numérique ? Devenez.fr propose justement des formations ciblées avec un CDI à la clé.

Pour une reconversion durable dans le numérique grâce au reskilling

Peu de personnes connaissent le reskilling. Pourtant ce principe, qui fusionne formation et recrutement, gagne à être connu ; il représente même une « porte de sortie extraordinaire », selon Michel Sebban, Président du Groupe Fitec qui abrite devenez.fr. « On va fabriquer de la compétence là où il en manque : dans le digital. On part de la compétence métier et on y greffe les Process et Méthodes, la Technologie et le comportement nécessaires à la maîtrise du métier cible. On contribue également à féminiser l’IT, notamment dans les domaines de la comptabilité, de la finance, du marketing et des RH. Les emplois dans le numérique ne sont plus réservés aux seuls ingénieurs. »

En bref

Avec 1 200 stagiaires formés par an et autant de CDI, 250 recruteurs partenaires, 30 cessions de recrutement dans les nouvelles technologies, le Groupe Fitec affiche un taux de 97 % de retour à l’emploi pérenne.

Les prochains job dating du numérique

Le 24 mai 2018 en Ile-de-France :

  • Consultant(e) Digital Amazon Web Services
  • Consultant(e) ERP Gestion / Finance
  • Consultant(e) ERP Cloud – Oracle – Approvisionnement
  • Consultant(e) ERP Cloud – Oracle – Logistique
  • Consultant(e) Assistance Maîtrise d’Ouvrage
  • Consultant(e) RGPD – IBM

Le 31 mai :

  • Concepteur Big Data
Formations et CDI du groupe Fitec

 
Vous souhaitez savoir comment se passe un job dating avec Devenez ? Regardez cette vidéo !


Michel Sebban, Président du groupe FitecL’interview de Michel Sebban, Président du Groupe Fitec

Comment vous est venue l’idée de reskilling ?

Michel Sebban : « On change plusieurs fois de métier dans une vie. En termes de formations, il existe en France deux grands dispositifs :

  1. La formation initiale qui permet d’accéder à un premier job ;
  2. La formation continue (anglais, management…) qui rend meilleur dans son job mais ne permet pas de changer de métier.

Devenez.fr se situe dans un dispositif hybride orienté métier afin de pouvoir changer de job, ou en retrouver un. L’objectif est d’être opérationnel après 3 mois de formation avec la garantie d’exercer car chaque participant aura une promesse d’embauche en amont. Le recruteur désigne son candidat et s’engage à l’embaucher. Imaginez que vous vouliez devenir astronaute. Demain, vous pouvez faire une formation d’astronaute. Mais il vous faut l’aval de la NASA. L’élément clé : le recruteur ! »

« Le Reskilling, c’est aussi permettre au recruteur d’élargir le champ des possibles, de pouvoir accueillir celui qui vient d’ailleurs. Et tous ces nouveaux métiers de consultant sont ouverts à des profils fonctionnels. Si vous êtes comptable par exemple, vous pouvez devenir Consultant fonctionnel SAP. »

Le marché du consulting IT manque cruellement de main d’œuvre

Le directeur du groupe Fitec s’exprime avec enthousiasme sur ce sujet qu’il connaît bien : « Toute la transformation digitale fait appel à des compétences métier. Une personne par exemple qui a travaillé dans le marketing peut devenir consultant dans une entreprise de services du numérique.  »

En effet, selon M. Sebban, beaucoup de métiers de l’IT ont besoin d’une compétence technique forte, mais la transformation digitale a ouvert une manne d’emplois. Des tests d’applications à la cybersécurité, en passant par les Project Management Officers (PMO) ou encore le Data Protection Officer (DPO). « Pour installer un CRM par exemple, il faut une double compétence : savoir ce qu’est un client mais aussi connaître la technique de paramétrage de l’outil. Nous formerons donc le spécialiste du marketing au paramétrage du CRM : c’est plus facile que de former un ingénieur au marketing. »

L’objectif

« Dans un contexte de 4 millions de chômeurs et de 700 000 offres d’emploi non pourvues par an, ce qui est disponible en termes de compétences ne correspond pas à ce qui est recherché dans le numérique. Former des demandeurs d‘emploi à de nouveaux métiers en tension, fabriquer des gens compétents à partir de personnes disponibles et motivées, tout le monde y gagne ! On a reskillé ! », résume Michel Sebban dont l’ambition est d’essayer d’être en empathie avec son environnement, « dans un monde un peu dur où les écarts se creusent, pour rebondir, reprendre confiance, redonner un sens à sa vie : c’est bien plus que de juste trouver un job ».

Pour qui ?

A partir d’un niveau d’études minimum de Bac +3, pour les jeunes diplômés ou demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle.

Pourquoi « reskiller » ?

Changer de métier en 3 mois de formation intensifs (ce qui correspond aux 400 heures max de la POEI – Préparation opérationnelle à l’emploi individuel gérée et financée par Pôle emploi), c’est possible ! Vous pouvez ainsi être formé gratuitement à un nouveau métier du numérique avant la prise de poste, et avec un CDI en amont.

Pour quel(s) salaire(s) ?

Compte tenu de la variété des profils en entrée, les salaires d'embauche varient globalement de 32 K€/an pour les jeunes diplômés à 45 K€/an pour les candidats ayant déjà une expérience significative proche du métier cible.

Le recruteur fait un pari sur le candidat choisi en misant sur le fait qu'il aura acquis l'ensemble des compétences clés à la fin de la formation.

Diplomés du groupe Fitec 

 Propos recueillis par
Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille


> Emploi et révolution numérique : quelles compétences pour demain ?
> Top 10 des métiers de l’informatique les mieux payés
> Travail : comment tirer le meilleur parti du numérique ?
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS