1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. >
  7. L'emploi des travailleurs handicapés revisité

L'emploi des travailleurs handicapés revisité

L'emploi des travailleurs handicapés revisité
Publié le 07/05/2018

Le rapport de la plateforme RSE (responsabilité sociétale des entreprises) préconise une quinzaine de recommandations favorisant l’emploi des travailleurs handicapés.

Encourager les entreprises à s’impliquer davantage dans l’emploi de personnes handicapées

Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat après du Premier ministre chargée des personnes handicapées, a sollicité la Plateforme RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) afin de proposer des pistes qui permettront d’« encourager les entreprises à prendre des initiatives en faveur de l’embauche et du maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés ».

Lire aussi >> Découvrez la liste 2018 des métiers en tension

La plateforme RSE qui regroupe depuis 2013 les acteurs de la RSE en France (partenaires sociaux, chercheurs et institutions publiques, entreprises, réseaux d’acteurs, organisations de la société civile) a livré ses 15 recommandations pour l’embauche des personnes en situation de handicap en âge de travailler. Ces dernières représentent 5,7 millions de personnes ; dont 2,7 millions seulement bénéficient d’une reconnaissance d’un handicap (soient 6,6 % de la population active).

80 %

 des situations de handicap sont invisibles.

Les dirigeants d’entreprises doivent être sensibilisés à l’embauche des personnes handicapées, mais aussi à l’accueil dédié à cette catégorie de la population dans leur structure.

Mieux former et recruter les travailleurs handicapés

Les difficultés d’insertion professionnelle demeurent une réalité pour les travailleurs handicapés qui ont deux fois plus de risques d’être au chômage que les personnes non handicapées ; malgré l’obligation d’emploi de personnes handicapées à hauteur de 6 % de l’effectif total (pour les entreprises privées d’au moins 20 salariés depuis 1987 et pour la fonction publique depuis 2005). Le taux d’emploi direct est de 3,4 % au sein des entreprises privées (à temps plein).

 80 % des travailleurs handicapés disposent d’un niveau de formation équivalent au CAP / BEP, voire inférieur. De ce fait la nécessité de la formation est encore plus forte pour ces personnes. Le présent rapport recommande une mise en place de partenariats entre les entreprises, les associations, les organisations professionnelles, écoles, universités localisés dans un même territoire afin d’encourager de meilleures pratiques en termes de formation, d’embauche et de maintien sur le marché de l’emploi de personnes handicapées.

Assurer une bonne transition formation-emploi à travers les dispositifs dédiés vers les stages, les alternances ou encore les parrainages pour les jeunes handicapés qui le souhaitent est aussi une des recommandations de ce rapport de la RSE. La promotion de l’emploi accompagné a également été mentionnée.

Lire aussi >> Près d’1 chômeur sur 2 a trouvé un emploi grâce à une formation

Pour faciliter le recrutement des personnes ayant un handicap, le rapport recommande d’appuyer la création d’une bourse d’emploi par territoire ou par branche d’activité. Peinant à subvenir aux coûts nécessaires (financiers et humains) à la mise en place des politiques d’inclusion des personnes handicapées, les PME devront bénéficier d’un système de parrainage par d’autres PME ou grands groupes afin de mutualiser les ressources existantes.

 Récompenser les entreprises « handi-accueillantes »

Afin d’encourager efficacement les entreprises, une labellisation (chartes d’engagements volontaire, labels, trophées, classements…) de celles-ci appuyée sur la norme française « handi-accueillante » est conseillée par le présent rapport. Cette mesure concerne les entreprises qui prennent volontairement des initiatives concrètes en faveur de l’employabilité et du maintien dans la vie active des travailleurs handicapés.

Le rapport de la plateforme RSE recommande de mettre en place géographiquement un « interlocuteur unique identifié » pour les entreprises afin de renforcer le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Par Djiba Diallo


La rédaction vous conseille

> Emploi : connaissez-vous le CDI intérimaire ou CDII ?
> Formez-vous dans un domaine d’activité
> L’essor de l’emploi à temps partiel
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS