1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Métiers
  8. >
  9. Maternité et vie professionnelle : un film pour la Fête des mères

Maternité et vie professionnelle : un film pour la Fête des mères

 Maternité et vie professionnelle : un film pour la Fête des mères
Publié le 25/05/2018

Dans son nouveau film, La fête des mères, Marie-Castille Mention-Schaar met en scène des femmes, de la nounou à la présidente de la République. Un film pour célébrer toutes les mères... et déculpabiliser. Avec notamment Audrey Fleurot, Clotilde Courau et Nicole Garcia.

Toutes les femmes à l’honneur

Boulangère, professeur, journaliste, pédiatre ou sans travail… Plusieurs catégories socio-professionnelles sont représentées dans le film de Marie-Castille Mention-Schaar. Des femmes fortes, fragiles, bienveillantes, débordées ou toxiques.

Carrière ou maternité : pourquoi choisir ?

La fete des meresDans la Fête des mères, une femme (l’actrice Audrey Fleurot) incarne la première présidente de la République. La réalisatrice nous en dit plus sur son choix :

« Le cinéma, les séries ont ce pouvoir de laisser des petites traces dans notre inconscient. Geena Davis dit en parlant des jeunes filles : If she can see it, she can be it. En France, nous avons eu par deux fois une femme au deuxième tour des élections présidentielles. Pourtant, l'idée qu'on ait une femme à l'Elysée reste improbable pour beaucoup. Alors le voir dans ce film laissera peut être quelques traces dans l'inconscient de certains, de certaines. »

Au-delà de cette dimension, il était important pour Marie-Castille Mention-Schaar de montrer avec ce personnage de présidente qu'« elle reste égale à toutes les autres femmes qui deviennent mère. Egale devant ce mystère de la maternité. Egale devant ce saut dans l'inconnu et comment la maternité peut vous chambouler, vous déstabiliser même si vous vous y êtes préparée... ».

Vous l’aurez compris, la présidente de la République accouchera pendant son mandat !



Pas toujours évident de concilier vie de famille et vie professionnelle

Face à la maternité, la présidente de la République ne se sent pas à la hauteur, elle craque… Selon la réalisatrice, d’une manière générale, « la charge mentale pour une femme qui travaille ET a des enfants est très lourde, encore plus si elle est seule pour élever ses enfants ».

Audrey Fleurot

© UGC Distribution

Clotilde Courau

© UGC Distribution

Clin d’œil aux papas avec cette réplique de Nicole Garcia : « J’aurais voulu être un père, c’est vrai ! Parce qu’on est plus indulgents avec les pères, enfin avec les hommes en général. » Les pères ? La réalisatrice de la Fête des mères connait la date de leur fête. « Le 17 juin ? »

Nicole Garcia
© UGC Distribution

La rédaction vous conseille

> Comment concilier vie professionnelle et vie personnelle ?
> Travail et garde des enfants : comment s’organisent les parents
> D’où viennent les inégalités entre hommes et femmes au travail ?
> Des stéréotypes bien ancrés en entreprise
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS