1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Métiers
  6. /
  7. Travailleur indépendant
  8. /
  9. Création d'entreprise
  10. >
  11. Artisanat : l’économie verte et le bien-être attirent les entrepreneurs

Artisanat : l’économie verte et le bien-être attirent les entrepreneurs

Artisanat : l’économie verte et le bien-être attirent les entrepreneurs
Mis à jour le 27/08/2018 - Publié le 20/08/2018

Les entrepreneurs se tournent de plus en plus vers les marchés en croissance tels que l’économie verte ou le bien-être pour créer ou reprendre une entreprise, selon le baromètre ISM-MAAF de l’artisanat.

Les nouveaux marchés en croissance de l’artisanat pour entreprendre

Ces 10 dernières années, les entrepreneurs de l’artisanat ont investi les marchés en croissance. Le baromètre de l’artisanat de l’Institut supérieur des métiers liste six niches de croissance :

  • l’économie verte
  • le manger local
  • le bien-être
  • la fabrication sur mesure
  • les services aux entreprises
  • le numérique

Lire aussi >>  Emploi : le boom du bio

C’est dans le marché du numérique que l’on retrouve le plus grand nombre de créations d’entreprise en 2017, notamment les taxis et VTC (11 359 entreprises), ensuite vient le marché des services aux entreprises où le nettoyage des bâtiments a généré 9 510 entreprises.

Le troisième marché en croissance créateur d’entreprises est celui du manger local avec la fabrication de plats à emporter (7 580 entreprises).

Enfin le marché du bien-être se classe en 4e position grâce au nombre d’entreprises créées par les soins de beauté (5 490 entreprises).

Un tiers des entreprises artisanales en France se transmet

71 % des artisans cessant leur activité et installés depuis plus de 5 ans parviennent à trouver un repreneur.

Lire aussi >> L’artisanat, un secteur d’activité propice à la reconversion

Dans le secteur de l’alimentation et de la fabrication, 75 % des transmissions d’entreprises ont été effectuées avec succès.

Un repreneur d’entreprise sur deux est externe à l'entreprise

artisanat

Source : Baromètre de l’artisanat de l’Institut supérieur des métiers

Dans le BTP, la transmission s’effectue généralement dans le cadre familial.

Lire aussi >> 94 % des Français ont une bonne opinion des artisans

Dans le secteur de l’alimentation, des services et de la fabrication, les transmissions se font le plus souvent par des personnes externes à l’entreprise. Et dans 27 % des cas, le processus de transmission dure plus de deux ans.

  Par Djiba Diallo

La rédaction vous conseille

> Pour une reconversion loin de la ville
> Créer son entreprise : les 10 erreurs à éviter
> 10 signes qui montrent qu'il faut faire une reconversion
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS