1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Métiers
  8. /
  9. Formation
  10. >
  11. Révolution robotique : 58 millions de nouveaux emplois nets d’ici 2022

Révolution robotique : 58 millions de nouveaux emplois nets d’ici 2022

Révolution robotique : 58 millions de nouveaux emplois nets d’ici 2022
Mis à jour le 24/09/2018 - Publié le 20/09/2018

Quel avenir pour le monde du travail ? Avec les progrès de l’automatisation des tâches et de l’intelligence artificielle, le Forum économique mondial prévoit la suppression de 75 millions d’emplois d’ici 2022 mais le bilan reste positif avec, en compensation, la création nette de 58 millions de nouveaux emplois au cours des 5 prochaines années.

L’emploi face aux robots

Certaines études sont alarmistes quant aux conséquences des nouvelles technologies sur l’emploi. Le bilan du Forum économique mondial se veut positif : « Les études prospectives existantes cherchent à mesurer les destructions brutes d’emplois et ne prennent pas en compte les créations d’emplois  ̶  directes ou indirectes  ̶  liées au numérique et ne permettent pas d’estimer l’effet global net sur le niveau de l’emploi. »

Lire aussi >> Révolution au travail : les grandes tendances du futur

Si l’étude menée par cette fondation dans 20 pays à travers le monde et auprès d’entreprises de 12 secteurs différents indique que 75 millions d’emplois pourraient être supprimés d’ici à 2022, cette même révolution robotique en créerait un nombre considérable, soient 133 millions d’emplois dont 58 millions de postes nets. Au final, la création d’emploi serait gagnante.

En 2025

52 % des tâches professionnelles courantes seront effectuées par des robots.

Quels sont les secteurs les plus touchés par la destruction d’emplois ?

  • Les centres de gestion de clients
  • La comptabilité
  • Les services postaux
  • Les usines d’assemblage
robotisation emploi

Le secrétariat, la comptabilité ou encore l’emballage en usine seront du ressort des robots dans 10 ans !

Lire aussi >> Emploi : 5 métiers fortement menacés par la révolution digitale

Les grands gagnants de la numérisation de l’économie

Les analystes de données, les développeurs informatiques et les métiers de la culture profiteront pleinement du développement de l’automatisation et de l’intelligence artificielle.

Autre défi de cette révolution robotique : la formation. D'ici 2022, « pas moins de 54 % des employés auront besoin d'une requalification de leur compétence » et la France est le pays le plus concerné. Aussi, si vous souhaitez vous reconvertir, vous pouvez miser sur ces 3 domaines porteurs : intelligence artificielle – big data – logiciels.

Lire aussi >> Top 10 des métiers de l’informatique les mieux payés

Vers moins de CDI et davantage de missions ponctuelles

Enfin, selon le rapport du Forum économique mondial, plus de la moitié des entreprises interrogées estime que le nombre de leurs salariés à temps plein aura diminué d’ici à 2025.

 
 Par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille

> Travail : comment tirer le meilleur parti du numérique ?
> Les compétences pour passer d’un métier à un autre
> La mobilité professionnelle, incontournable pour 64 % des Français

Compétences
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS