1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Formation
  6. >
  7. Encourager l’apprentissage et développer la formation

Encourager l’apprentissage et développer la formation

Encourager l’apprentissage et développer la formation
Mis à jour le 17/12/2018 - Publié le 07/12/2018

Telle est la mesure jugée la plus efficace selon les Français, dont le moral est au plus bas, pour réduire la fracture sociale, selon une enquête Odoxa.

Le moral des Français s’effondre

Le baromètre de l’économie réalisé par Odoxa pour Aviva Assurance, BFM et Challenges met en évidence l’effondrement du moral des Français en décembre 2018. Les résultats de l’enquête menée en ligne auprès d’un échantillon représentatif de la population française de plus de 1000 personnes ne sont en effet guère optimistes.

Ainsi le moral des Français plonge de 9 points pour atteindre un de ses plus bas niveaux historiques, proche des records de la crise de 2008, avec une majorité (85 %) de « défiants en l’avenir ». Un moral particulièrement « plombé » chez les plus modestes, les habitants des zones rurales et périurbaines, ainsi que chez les moins diplômés.

A contrario, ce sont les cadres qui, depuis ces dernières semaines, sont les plus confiants (2,5 fois plus que la moyenne) en l’avenir de la situation économique en France.

Lire aussi >> Les salariés français manquent de reconnaissance au travail

« France d’en haut » et « France d’en bas »

Pour tous les Français, il y a des « perdants » et des « gagnants » de la politique économique et fiscale du gouvernement. Il existe même « deux France », celle « d’en bas » pénalisée et celle « d’en haut » favorisée.

100%

Quelles sont les leviers de réduction les plus efficaces de la fracture entre ces « deux France » ?

Deux mesures se distinguent nettement : « encourager l’apprentissage et développer la formation » (49 % de citations), et « favoriser l’accès au logement en construisant plus de logements à des prix accessibles » (41 % de citations).

Lire aussi >> Ce que les Français attendent des entreprises

Suivent : « décentraliser davantage en laissant plus d’initiatives aux territoires » (32 %), « favoriser les transports en développant de nouvelles mobilités - transports en commun, autopartage… » (31 %), « miser sur l’éducation en développant par exemple des écoles de la deuxième chance » (20 %).


Sondage NouvelleViePro sur Facebook

 Par Natacha Le Jort


La rédaction vous conseille

> 148 000 formations supplémentaires pour les chômeurs en 2018
> Les fonctionnaires aiment-ils leur métier ?
> Révolution robotique : 58 millions de nouveaux emplois nets d’ici 2022

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS