Faire un séjour linguistique avec EF pour une meilleure reconversion professionnelle

Faire un séjour linguistique avec EF pour une meilleure reconversion professionnelle
Publié le 12/03/2019

Un séjour linguistique peut être un véritable tremplin à la reconversion professionnelle. S’immerger dans une autre culture, apprendre une nouvelle langue ou se perfectionner pour évoluer dans votre carrière, c‘est possible avec EF Education First, organisme international de formations linguistiques en immersion dans 52 destinations et 9 langues, pour tous les niveaux.

5 questions sur les cours de langue à l’étranger et la reconversion

  1.  En quoi un séjour linguistique peut-il constituer un tremplin pour une reconversion professionnelle ?

Le niveau de maîtrise de la langue anglaise est assez faible aujourd’hui en France. Ainsi parler une, voire deux langues supplémentaires est un véritable atout dans le monde de l’entreprise. Cette compétence pourra être valorisée et vous permettre de vous ouvrir à de nouvelles opportunités personnelles et professionnelles… et éventuellement de prétendre à un meilleur salaire.

Démarquez-vous !

Sans surprise, les langues les plus demandées sont l’anglais, l’espagnol et l’allemand. Mais une demande croissante concerne le mandarin, le japonais, le portugais et le coréen. Une école récemment ouverte à Séoul, rassemblant des apprenants du monde entier, fait le plein.

  1. Pour quel type de public ?

Des profils très variés partent en immersion à l’étranger. Notamment des jeunes en fin d’étude avant d’entrer dans la vie active, mais aussi des salariés, des cadres, des auto-entrepreneurs ou d’autres profils qui souhaitent rafraîchir leur niveau d’anglais, ou apprendre une nouvelle langue pour s’ouvrir à de nouvelles opportunités. Ou bien encore des adultes qui veulent passer des vacances intelligentes dans de belles destinations à travers le monde.

Témoignages ef eduation first

Par exemple, un participant actuellement en reconversion et qui envisage de devenir steward, est en séjour à EF Sydney pour 12 semaines afin d’intégrer un grand centre de formation et d’exercer le métier de ses rêves.

  1. Quelle durée pour une formation linguistique en immersion ?

La durée du séjour varie selon les disponibilités et les objectifs de chaque participant. Nous proposons des débuts de session de formation tous les lundis, et toute l’année, pour des séjours de une semaine à quelques mois, jusqu’à une année.

  1. Peut-on la financer grâce au compte personnel de formation (CPF) ?

Les séjours les plus demandés durent généralement entre 2 à 3 semaines et sont éligibles au CPF. Le prix varie en fonction de la durée.

  1. Pourquoi choisir EF Education First ?

Depuis 1965, EF Education First permet à des jeunes et à des adultes de partir à l’étranger et de s’ouvrir au monde à travers l’immersion linguistique à l’étranger. EF possède ses propres écoles de langues à travers le monde et sa méthode d’enseignement unique qui confère aux apprenants un apprentissage rapide et efficace.

Les formules de cours les plus demandées sont celles qui sont les plus complètes et intensives. En effet, les participants apprécient le fait de pouvoir personnaliser au maximum leur programme avec des cours spécifiques, des stages et des tests de langues reconnus.

En bref

Vous souhaitez perfectionner votre anglais, améliorer votre espagnol ou apprendre le mandarin afin d’augmenter votre employabilité ? Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable grâce à un séjour linguistique à l’étranger ? En immersion, vous aurez des cours de langue sur-mesure une partie de la journée, ainsi que des activités diverses, culturelles ou sportives, en fonction de la destination. Music-hall à New York, concert de jazz à Chicago… Espace lounge pour tous au sein de l’école afin d’échanger dans un cadre multiculturel. Vous dormirez chez l’habitant, en résidence ou à l’hôtel, au choix. Tout cela pour vous permettre d'acquérir une nouvelle compétence et d’atteindre vos objectifs professionnels.

  Propos recueillis par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille

> Langues rares, un atout sur le marché de l’emploi français
> Les cadres ont-ils un bon niveau d’anglais ?
> Le succès du compte personnel de formation (CPF) auprès des salariés
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS