1 Français sur 5 ne trouve pas de sens dans son travail

1 Français sur 5 ne trouve pas de sens dans son travail
Mis à jour le 10/05/2019 - Publié le 09/05/2019

Si les Français sont prêts à faire des concessions pour accéder à un emploi qui a du sens, la plupart n’accepterait pas un salaire et une couverture sociale plus faibles.

Comment retrouver de l'intérêt au travail ?

Près d’un Français sur cinq (18 %) a le sentiment d’occuper un « bullshit job » autrement dit un emploi dont ils ne perçoivent pas le sens, selon une étude Randstad réalisée en 2019 auprès de 9 893 personnes (salariés et chômeurs).

Cette quête de sens passe avant tout par un changement radical et une remise en question pour près de la moitié des sondés. « Les Français ne restent pas passifs. Ils n’attendent plus de l’entreprise qu’elle leur apporte une solution. Ils préfèrent envisager de créer leur propre activité ou de changer radicalement de voie » explique François Béharel, Président du groupe Randstad en France.

En effet, 23 % des sondés comptent davantage sur eux-mêmes et estiment que l’entrepreneuriat permet de trouver plus facilement du sens à son travail. D’ailleurs, cette forme d’emploi séduit de plus en plus et plus et près de 2 entreprises sur 5 créées en 2018 étaient le fruit de micro-entrepreneurs.

Se reconvertir ?

Autre solution citée par 20 % des sondés : changer radicalement de travail. Ainsi, la formation et la reconversion professionnelle apparaissent comme les premières solutions pour trouver un emploi porteur de sens.

Bien qu’ils soient minoritaires, certains envisagent des changements moins radicaux. 13 % pensent qu’une mobilité interne leur permettrait de se sentir plus utiles, 12 % envisagent de changer de secteur tout en exerçant le même poste et 10 % songent à exercer leur travail dans un autre type d’organisation, ou se tourner vers le secteur public, une ONG ou une association.

Lire aussi >> Place de l’emploi public, un site unique pour postuler dans le public

Les Français restent attachés à leur salaire et à leur modèle social

Le sens est un facteur d’épanouissement et de motivation essentiel au travail. Si de nombreux Français pourraient envisager des mobilités géographiques pour retrouver un intérêt dans leur travail, ils ne sont pas toujours prêts à se séparer de leur confort, en particulier lorsqu’il s’agit de toucher à leur portefeuille. En effet, ils ne sont que 20 % à accepter un salaire plus faible pour accéder à un poste qui a plus de sens.

Ils sont également très attachés au modèle social français, notamment à leur couverture santé, au chômage et à leur retraite (seulement 22 % accepterait une couverture plus faible) ainsi qu’aux conditions de travail (25 % sont prêts à en adopter de moins favorables). 

 Par Marie Razer

La rédaction vous conseille
> Près d’un tiers des Français redoute d’être licencié en 2019
> 10 signes qui montrent qu’il faut faire une reconversion
> Quel métier est pour moi ?

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS