Plus de 42 % des jeunes souhaitent entreprendre

Plus de 42 % des jeunes souhaitent entreprendre
Mis à jour le 13/05/2019 - Publié le 13/05/2019

Bien qu’ils soient conscients des difficultés de créer leur entreprise, plus de 42 % des 18-30 ans souhaitent entreprendre et ils partagent une vision très engagée de la création d’entreprise, selon une enquête réalisée par OpinionWay pour France Active.

Des jeunes ambitieux qui n’ont pas peur de la charge de travail

S’ils sont nombreux à vouloir entreprendre, les 18-30 ans restent réalistes et ont conscience des difficultés d’entreprendre. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, seulement 20 % craignent une charge de travail trop importante.

Lire aussi >> Des entrepreneurs heureux malgré une surcharge de travail

Alors pourquoi ne se lancent-ils pas ? La majorité des sondés (55 %) hésite pour des raisons financières et 37 % pour la complexité des démarches. En effet, les jeunes sont mal informés et 70 % d’entre eux déclarent ne pas connaître les dispositifs d’aide à la création d’entreprise.

Une vision engagée de l’entrepreneuriat

S’ils envisagent d’entreprendre dans des secteurs très variés (sport, culture, informatique, artisanat, environnement…), ils partagent une vision engagée de la création d’entreprise et sont guidés par l’envie de changer la société.

En effet, 30 % se projettent dans un modèle où les salariés seraient décisionnaires, 25 % dans un projet lié au développement durable ou à l’environnement, plus de 20 % dans une entreprise capable de créer du lien social et près de 20 % dans un projet qui lutte contre la pauvreté.

« Ces résultats sont en ligne avec ce qu’expriment les jeunes entrepreneurs que nous soutenons. Ils souhaitent, à la fois, changer le monde et se réaliser. Tous ont intégré qu’il est possible de s’investir dans un projet social solidaire, tout en réalisant des profits » explique Pierre-René Lemas, président de France Active.

Lire aussi >> Intrapreneuriat : quand les salariés deviennent entrepreneurs...

Mais mis à part l’argent (cité par seulement 36 % des sondés), quelles sont leurs motivations personnelles ? Il s’agit pour beaucoup d’une solution pour ne pas subir le chômage, pour être libre et plus d’un tiers sont motivés à l’idée de créer leur propre emploi et de l’emploi pour les autres.

L'info en plus 

Si les hommes (61 %) et les femmes (52 %) de 18 à 30 ans partagent cette envie d’entreprendre, ils ont un regard différent sur la création d’entreprise. Les femmes sont davantage sensibles à la création d’emploi, et les hommes à la perspective de gagner de l’argent. Ils estiment d’ailleurs avoir besoin d’aides financières pour créer leur entreprise quand les femmes évoquent en premier lieu la nécessité de disposer d’un réseau professionnel.

 Par Marie Razer

La rédaction vous conseille 

> Financer une formation à la création d’entreprise grâce au CPF
> Artisanat : l’économie verte et le bien-être attirent les entrepreneurs
> 1 Français sur 4 a envie de créer un jour son entreprise 
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS