1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Métiers
  6. /
  7. Formation
  8. >
  9. Reconversion : comment se former à un métier manuel ?

Reconversion : comment se former à un métier manuel ?

Reconversion : comment se former à un métier manuel ?
Mis à jour le 19/07/2019 - Publié le 18/07/2019

Ebéniste, plombier, bijoutier… Vous aimez vous servir de vos mains pour réparer ou créer des objets ? Il existe nombreuses formations pour se reconvertir dans un métier manuel. Vivez votre passion et changez de vie pour faire ce que vous aimez !

Par quoi commencer lorsqu’on veut se reconvertir dans un métier manuel ?

C’est décidé, vous allez vous reconvertir et vous servir de vos mains ; commencez par un bilan de compétences afin de faire le point sur votre vie professionnelle. Le bilan de compétences est éligible au compte personnel de formation (CPF) et peut se faire dans le cadre du conseil en évolution professionnelle (CEP).

Lire aussi >> 1 actif sur 4 ignore ce qu’est le CPF

Vous pourrez donc définir clairement vos besoins, analyser vos motivations ainsi que vos compétences pour trouver le secteur professionnel et la formation qui vous correspondent le mieux. Le bilan de compétences permet de bien construire et solidifier votre projet avant de vous lancer.

Trouver la formation pour apprendre un métier manuel 

Si la question du budget se pose souvent en amont du projet, sachez que vous pouvez tout-à-fait utiliser votre compte personnel de formation pour financer votre reconversion. Le CPF permet également des accompagnements en VAE.

Ensuite, il ne reste plus qu’à trouver la formation parfaite pour vous. Les GRETA aident à la préparation de diplômes dans divers secteurs et notamment dans celui de l’artisanat. Vous pourrez donc bénéficier d’une formation dans le but d’obtenir un BTS ou un CAP.

Lire aussi >> Bien choisir sa formation : top des critères

Autre éventualité, vous pouvez suivre une formation dans une agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA). De cette manière, Bertrand-Marie P a pu cesser son activité de RH pour devenir menuisier : « Nous avons quasiment tous fait le choix de notre métier dans le cadre d’une reconversion. »

Si vous avez besoin de plus d’informations ou si vous avez besoin d'un accompagnement dans votre reconversion, n’hésitez pas à aller consulter le site de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Que ce soit pour trouver des offres d’emploi, réaliser des tests d’orientation ou pour vous renseigner plus spécifiquement, la chambre des Métiers répondra à toutes vos interrogations. Elle propose également des formations et des stages qui pourraient vous être utiles.



Et si vous êtes un autodidacte dans l’âme, alors les MOOC sont votre porte d’entrée pour votre reconversion. Depuis votre ordinateur, formez-vous à votre rythme et obtenez une certification afin de redorer votre CV. Pour les MOOC qui seraient payants, vous pouvez toujours faire marcher votre compte personnel de formation. Par exemple, l’Afpa a lancé en mars 2019 un Mooc sur 101 techniques de cuisine, dirigé par quatre cuisiniers professionnels devenus formateurs.

Lire aussi
>> Artisanat : l’économie verte et le bien-être attirent les entrepreneurs

Oser changer de métier 

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, il vous suffit de faire le premier pas. En revanche si vous n’êtes toujours pas convaincu, rien ne vous empêche de faire un stage de formation. Certaines écoles en proposent afin de vous familiariser avec diverses techniques spécifiques à l’activité.

Pourquoi ne pas vous tourner également vers YouTube afin de récolter quelques informations techniques et pratiques sur le métier de vos rêves ? La plateforme de vidéos possède un long répertoire qui pourrait vous aider dans vos recherches. La chaîne Maintenant j'aime le lundi vous propose de découvrir plein de métiers en interrogeant directement les professionnels (sur leur parcours, leur formation, les diffucltés rencontrées, les avantages...) ! 

Lire aussi >> Inspirez-vous de Céline Kaszubiack : de factrice à tapissière

La reconversion de Claire Mazurel dans l'artisanat

claireAncienne professeure de Lettres, Claire se prend un jour de passion pour la sculpture. Par le biais de certte activité, elle a pu explorer diverses matières comme la résine, le plâtre, le textile, le bois... "Le glissement vers l'objet, le luminaire en l'occurence, s'est fait naturellement, au fil du temps." Claire a ensuite décidé de se mettre à son compte pour se consacrer à temps plein à la fabrication de luminaires qui ensoleilleront votre salon !

En savoir plus
>> Métier d’art : rencontre avec Claire Mazurel, créatrice de luminaires

Mieux encore, pour une immersion totale, certains organismes vous donnent l’occasion d’essayer un métier pendant une journée. C’est notamment le cas avec Test un métier !

Si vous êtes intéressé par plusieurs types de métiers manuels, vous pouvez aussi participer à des ateliers. Poterie, boulangerie, menuiserie… Il y en a pour les goûts et les couleurs de chacun.

Par Maelys Léon 

La rédaction vous conseille

> Artisanat : découvrez les métiers les mieux payés
> Formation qualifiante, certifiante ou diplômante : que choisir ?
> L’artisanat, un secteur d’activité propice à la reconversion
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS