1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Formation
  6. >
  7. Inattendu : 110 000 adultes en reconversion candidatent sur Parcoursup pour trouver leur formation

Inattendu : 110 000 adultes en reconversion candidatent sur Parcoursup pour trouver leur formation

110 000 adultes en reconversion candidatent sur Parcoursup
Mis à jour le 23/07/2019 - Publié le 19/07/2019

Parcoursup, la célèbre plate-forme d’inscription dans l’enseignement supérieur, a recueilli comme chaque année les vœux des lycéens, mais pas seulement… Environ 110 000 adultes en reprise d'études et/ou reconversion ont candidaté sur Parcoursup pour trouver leur formation, selon un communiqué du ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse. 

Trouver sa formation : « l’effet Parcoursup »

Les lycéens fraîchement diplômés du baccalauréat ont jusqu’à ce vendredi 19 juillet pour confirmer ou infirmer leurs vœux sur la plate-forme d’inscription dans le supérieur. Tous les lycéens ? Pas seulement. Les adultes aussi sont concernés par la phase principale de Parcoursup ! 109 224 adultes exactement ont candidaté dans une démarche de reprise d'étude, dont de très nombreux cas dans le but d’obtenir une formation pour leur projet de reconversion.

Lire aussi >> Comment changer de voie professionnelle ?

En bref

"Parmi les 125 092 candidats qui ne sont ni lycéens préparant un baccalauréat français ni étudiants en réorientation, 109 224 candidats en reprise d’études ont confirmé un ou plusieurs voeux. Cela traduit une demande particulièrement forte d’accès à l’enseignement supérieur de la part d’un public nouveau, qui témoigne de l’attractivité des formations du supérieur et appelle des réponses spécifiques. Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le ministère du Travail œuvrent d’ores et déjà de concert pour mettre au profit de ces candidats l’ensemble des possibilités qui peuvent leur être offertes."

Sur le site dédié à la plate-forme de vœux, la question des adultes en reconversion n’est pas précisée. Parcoursup s’adresse à « tous les lycéens, apprentis, étudiants qui souhaitent s’inscrire en première année de l’enseignement supérieur » et exclut les redoublants, les candidats internationaux soumis à une demande d’admission préalable, ainsi que les candidats relevant de la formation continue. En effet, l’inscription sur plate-forme ne dépend pas de l’âge du candidat, mais plutôt de sa formation initiale.

Par exemple, votre collègue Jean-Louis veut se former dans la continuité de son parcours professionnel, il peut entamer une formation continue auquel cas il ne pourra pas candidater sur Parcoursup. Cependant, si Jean-Louis souhaite tout envoyer valser pour entamer des études en œnologie, il pourra faire le choix de trouver une formation initiale sur Parcoursup.

Un accès difficile à la formation pour adulte

Néanmoins, pourquoi près de 110 000 adultes ont utilisé Parcoursup afin de trouver une formation ? Il reste encore difficile pour certains de trouver des financements pour leur formation. D’ailleurs, un actif sur 4 ignore à quoi correspond le CPF (compte personnel de formation). Et pour bon nombre de parents, l'interface Parcoursup leur est familière.

Reprendre un parcours initial de formation à l’université ou dans une école spécialisée, tel est le choix de ces actifs qui veulent changer de métier. Pourtant, des moyens sont mis en place pour permettre d’accéder plus facilement à une formation, notamment depuis la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Le projet de transition professionnelle (PTP) par exemple permet aux adultes qui souhaitent se reconvertir de financer leur formation.

Intégration des Instituts des soins infirmiers sur Parcoursup : la suppression du concours et l’acceptation sur dossier fait affluer les adultes

Depuis 2019, Parcoursup a intégré les Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) et les Instituts régionaux de travail social. Plus besoin de passer le concours pour devenir infirmier, il suffit de vous inscrire sur Parcoursup et de valoriser votre dossier. Ainsi, un quart des candidats en reprise d’études n’a fait ses vœux que dans les IFSI.

Lire aussi >> Top 10 des métiers en manque de candidats

Franck Giuliani, président de la Conférence des directeurs des services universitaires de formation continue, a confié au Monde qu’il s’attendait à voir le nombre d’adultes inscrits sur Parcoursup croître au fil des années. Cependant, le ministère de l’Enseignement supérieur émet quelques doutes sur la bonne utilité de la plate-forme pour sa reconversion professionnelle ou sa reprise d’études, puisque ces adultes « font l’objet d’un suivi à part, en lien avec le ministère du Travail ».

Les dispositifs "oui si"

Frédérique Vidal, ministre de l'ESRI, a annoncé travailler avec Muriel Pénicaud « pour mieux comprendre ce qu’ils recherchent et leur faire des propositions spécifiques ». L’apprentissage sera peut-être « offert à ces candidats en reprise d’études » avec en parallèle « la poursuite de l’accroissement des capacités d’accueil et des dispositifs 'oui si' : 2 500 formations offriront un tel dispositif à la rentrée ».

Stress, joie, latence des résultats finaux et impatience, ces sentiments bien connus des lycéens sont aussi le quotidien des 110 000 adultes en reprise d'études inscrits sur Parcoursup cette année.

La rédaction vous conseille

> Bien choisir sa formation : top des critères
> Engager une formation professionnelle : quel type de formation choisir ?
> Pourquoi décide-t-on de changer d’emploi ?
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS