La fonction de manager séduit de moins en moins les Français

La fonction de manager séduit de moins en moins les Français
Mis à jour le 15/10/2019 - Publié le 15/10/2019

Diriger une équipe séduit de moins en moins les salariés du monde et particulièrement les Français où 85 % des managers pensent qu’il est plus difficile de manager aujourd’hui, selon une étude d’Ipsos pour BCG menée auprès de 5 000 employés et managers dans cinq pays (Chine, Allemagne, Royaume-Uni, Etats-Unis et France). Stress, surmenage, manque de soutien… Manager une fonction de rêve… ou pas.

Manager, une fonction qui ne fait plus rêver

Diriger une équipe et avoir davantage de responsabilités, la fonction de manager pourrait être alléchante, cependant, dans les pays occidentaux, seul 1 employé sur 10 aspire désormais à le devenir. Ce découragement se voit d’autant plus en France où 78 % des managers disent se sentir dépassés par leur fonction (contre 71 % pour la moyenne occidentale).

59 %

des managers français sont démotivés.

Lire aussi >> Les salariés français manquent de reconnaissance au travail

Pour pallier le pessimiste ambiant, les managers espèrent des changements de méthode et demandent davantage de coopération, d’autonomie et de responsabilisation. 60 % des managers français attendent une clarification de leur rôle et de leur mission, ainsi qu’un meilleur accompagnement (67 %).

Manager : une fonction en voie de disparition ?

71 % des managers français s’attendent à ce que leurs fonctions changent considérablement dans les années à venir, si bien que 38 % pensent que leur poste aura disparu d’ici 5 à 10 ans.

Néanmoins, face à l’automatisation des entreprises, les managers français restent optimistes et plus de la moitié d’entre eux perçoivent positivement la montée des enjeux liés au digital et aux nouvelles technologies (57 %).

Qu’est-ce qu’un manager idéal ?

En France, 6 managés sur 10 considèrent que le manager idéal doit créer du sens dans leur travail et savoir comment les motiver. 44 % pensent également qu’il doit être capable d’éliminer les obstacles.

Lire aussi >> Près d’un tiers des managers décident seuls

Ces perceptions sont différentes d’un pays à un autre. En Allemagne, 59 % des employés managés perçoivent le manager idéal comme étant capable de prendre des décisions. En Chine, le manager parfait doit avant tout appuyer les décisions de gestion et créer du lien avec les autres départements de l’entreprise.

Le management agile : la solution ?

Face à ce découragement généralisé, plusieurs solutions émergent. Le management agile permet aux équipes de devenir pluridisciplinaires et autonomes. Le rapport au manager évolue vers une relation de confiance où il devient principalement une figure d’alignement et d’autonomie.

Lire aussi >> 52 % des actifs aimeraient changer de métier

Le management agile a vu le jour au début des années 90 grâce à l’émergence du numérique et des nouvelles technologies au travail. Il se base essentiellement sur l’intelligence collective, la bonne utilisation des technologies et l’optimisation de la productivité.

5 compétences du manager agile

  • Améliorer les compétences de son équipe ;
  • Eliminer les obstacles ;
  • Définir clairement les objectifs et aider l’équipe à les atteindre ;
  • Prendre des décisions productives ;
  • Créer un sens dans le travail et motiver l’équipe.

 Par Maelys Léon

La rédaction vous conseille

> Travail : les managers Millennials changent les codes
> Un Français sur quatre a déjà quitté son travail à cause de son manager
> Emploi et révolution numérique : quelles compétences pour demain ?
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS