Combien gagnent les travailleurs indépendants ?

Combien gagnent les travailleurs indépendants ?
Publié le 02/12/2019

En 2017, les travailleurs indépendants classiques (hors agriculture et hors micro-entrepreneurs) gagnent en moyenne 3 580 euros par mois, contre 3 440 euros en 2016, d’après l’Insee Première du 7 novembre 2019. Ce nombre varie néanmoins selon le secteur d’activité, allant de 1 200 euros dans le commerce de détail (hors magasin) à 8 870 euros pour les médecins et les dentistes.

Le revenu mensuel augmente pour les non-salariés

Fin 2017, 3,2 millions de personnes exercent une activité non salariée en tant qu’entrepreneurs individuels classiques, micro-entrepreneurs ou gérants majoritaires de société. Le revenu d’activité moyen, hors secteur agricole, de l’ensemble des indépendants augmente légèrement (+0,7 %) en euros constants.

Lire aussi >> Comment devenir auto-entrepreneur ?

Hors micro-entrepreneurs, le revenu moyen mensuel des indépendants s’élève à 3 580 euros, soit 3 points de plus en euros constants qu’en 2016. Il s’accroît de 3,3 % pour les entrepreneurs individuels (3 880 euros) et de 2,4 % pour les gérants de sociétés (3 180 euros).

>> Loi Pacte : 5 mesures pour simplifier la création d’entreprise  

Coiffeur, médecin, dentiste, juriste, comptable, architecte, sage-femme… Les non-salariés classiques représentent 1,9 million de personnes fin 2017. A noter que 8 % d’entre eux déclarent un revenu nul ou déficitaire du fait qu’ils ne se sont pas versés de rémunération ou n’ont pas dégagé de bénéfices.

Combien gagnent les micro-entrepreneurs ?

En 2017, les micro-entrepreneurs gagnent en moyenne 470 euros par mois, soit une évolution de 4 % par rapport à 2016. Leur faible revenu s’explique notamment par la nature du régime qui impose des plafonds sur le chiffre d’affaires et sur le fait que la micro-entreprise est souvent une activité d’appoint. Ainsi 3 micro-entrepreneurs sur 10 occupent aussi un emploi salarié.

Lire aussi >> Les 5 moyens de créer son entreprise en restant salarié

Fin 2017, 928 000 micro-entrepreneurs sont économiquement actifs (c’est-à-dire qu’ils ont déclaré un chiffre d’affaires positif dans l’année), ce qui représente le tiers des non-salariés hors agriculture.

Des disparités de revenu marquées parmi les travailleurs indépendants classiques

Si un indépendant classique sur 10 gagne moins de 510 euros par mois, un sur 10 gagne à l’opposé plus de 8 330 euros ! Voici le détail par secteur…

Le commerce de détail hors magasin est le secteur qui génère le moins de revenu : 1 200 euros en moyenne par mois, derrière les taxis et VTC (1 410 euros), les services personnels (1 450 euros), les activités artistiques et récréatives (1 550 euros).

En haut de l’échelle, les médecins et les dentistes perçoivent en moyenne les revenus les plus élevés avec 8 870 euros mensuels, juste devant les juristes et les comptables (8 870 euros), ainsi que les pharmaciens (6 850 euros).

Lire aussi >> Création d’entreprise : ces Français qui se sont reconvertis

Combien gagnent en moyenne les indépendants par mois, hors agriculture, selon leur secteur d’activité ?

  • Santé humaine et action sociale : 5 600 euros ;
  • Services aux entreprises et services mixtes : 4 730 euros ;
  • Industrie: 2 850 euros ;
  • Commerce et artisanat commercial : 2 630 euros ;
  • Construction : 2 590 euros ;
  • Transports : 2 020 euros ;
  • Services aux particuliers (hors santé) : 1 650 euros.

Inégalités de revenus : les femmes indépendantes gagnent 22 % de moins que leurs confrères

37 % des non-salariés sont des femmes et leur effectif augmente progressivement (+ 3 points en 5 ans), notamment dans les métiers les plus qualifiés tels que médecins, professions du droit, architectes…

Lire aussi >> Inégalités de salaires hommes/femmes : l’écart se creuse avec l’ancienneté

En 2017, les femmes non-salariées classiques gagnent en moyenne 3 030 euros par mois, contre 3 880 euros pour les hommes, soit un écart de 22 % qui reste inchangé depuis 2016. Le paradoxe ? Elles exercent dans des secteurs souvent plus rémunérateurs, mais une partie de la différence s’expliquerait par un volume de travail moins important. Elles sont également plus jeunes et dirigent en moyenne des entreprises plus petites.

Combien gagnent en moyenne les non-salariés du secteur agricole ?

En 2017, les non-salariés du secteur agricole imposé au régime réel perçoivent en moyenne 1 650 euros par mois, soit une augmentation de 6,2 % par rapport à 2016.

La rédaction vous conseille

> Emploi des cadres : pourquoi devenir indépendant ?
> 88 % des freelances ne souhaitent pas devenir salariés à temps plein
> Entrepreneuriat : pourquoi les femmes hésitent ?
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS