L’entreprise est-elle responsable du bonheur de ses salariés ?

L’entreprise est-elle responsable du bonheur de ses salariés ?
Publié le 04/02/2020

Les salariés français attendent de l’entreprise de la reconnaissance, d’être plus impliqués dans les décisions et de trouver un sens dans leur métier… en somme, le bonheur ! (selon un sondage Ifpop et Philonomist publié en janvier 2020).

L’entreprise est-elle responsable du bonheur de ses salariés ?

La réponse est oui ! Pour 82 % des sondés, l’entreprise est responsable du bonheur de ses salariés. Ce chiffre monte à 87 % pour les moins de 35 ans.

Lire aussi >> Qualité de vie au travail : comment associer bien-être et performance

Cependant, cette forte attente qui pourrait paraître hédoniste s’ancre dans un désir de collectivité : 77 % des salariés estiment que l’entreprise devrait fonctionner comme une vraie démocratie. Les salariés veulent être pleinement impliqués dans les décisions stratégiques et participer de manière plus significative à l’évolution de l’entreprise.

L’égalité entre les hommes et les femmes, une affaire d’entreprise

Pour 58 % des salariés, les entreprises sont plus à même que l’Etat de résoudre les problèmes d’égalité entre les hommes et les femmes.

Plus d’implication et de sens dans le travail des salariés

Environ 6 salariés sur 10 (58 %) se sentent liés à leur travail au-delà du simple contrat, ce qui prouve bien leur désir d’implication ainsi que leur investissement. Toutefois, c’est également près de la moitié des salariés (49 %) qui dit avoir déjà agi contre ses valeurs personnelles dans le cadre de son activité tandis que 29 % craignent d’être un jour remplacés par une intelligence artificielle.

46 %

des salariés ont parfois l’impression d’être infantilisés par leur hiérarchie.

Lire aussi >> Quelles sont les tâches que les salariés détestent ?

Alors que 60 % des salariés français travaillent principalement pour la rémunération, ils n’excluent pas la possibilité de la revoir à la baisse. En effet, 37 % des salariés sont prêts à accepter une rémunération moindre afin d’exercer un métier qui a du sens. Les jeunes sont d’autant plus motivés puisqu’un jeune entre 18 et 25 ans sur deux est prêt à accepter cette condition.

Lire aussi >> 1 Français sur 5 ne trouve pas de sens dans son travail

Quelle est la raison d’être d’une entreprise selon les salariés ?

  • Servir ses clients (35 %) ;
  • Faire du profit (34 %) ;
  • Créer des emplois (13 %) ;
  • Rendre le monde meilleur (12 %) ;
  • Innover (6 %).

Comment rendre une entreprise meilleure pour ses salariés ?

Selon 45 % des sondés, il faut davantage impliquer les salariés pour débattre sur le sens de leur activité. Il faudrait également leur laisser plus de temps car 28 % disent avoir trop « la tête dans le guidon » pour trouver le temps d’y penser.

Lire aussi >>  80 % des salariés veulent choisir leurs horaires de travail

Un petit dépoussiérage des schémas de pensée ne serait également pas de trop, puisque 21 % des salariés interrogés reprochent la redondance de ces schémas de communication.

L’importance du collectif

Pour 18 % des salariés issus d’une entreprise de moins de vingt personnes, les réflexions menées collectivement conduisent à prendre les bonnes décisions.

Alors, plutôt travailler en solo ou en équipe ?

La rédaction vous conseille

> Des entrepreneurs heureux malgré une surcharge de travail
> Addiction au travail : êtes-vous un workaholic ?
> TOP 20 des métiers dans lesquels les salariés sont les moins heureux
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS